:



: 1 [2]

m10
12-17-2008, 05:25 PM
Des chutes de neige ont t enregistres durant la nuit du dimanche lundi derniers Ain Tmouchent, les premires depuis plusieurs annes, a-t-on constat. La ville, qui culmine quelque 300 mtres d'altitude, sest rveille
sous un tapis de neige accompagn de grle, ce qui a fait la grande joie des
enfants, peu habitus ce genre de paysage. Aprs Ougbellil et Beni Saf, villes ctires ayant connu des chutes de neige dbut dcembre, les Tmouchentis ont admir les flocons de neige qui ont recouvert les trottoirs, rues et ruelles, ainsi que les monts entourant la ville. Ces premires neiges ont confr la cit des paysages rarissimes de beaut.


HORIZONS 1712/2008

m10
12-17-2008, 05:27 PM
Ils sont des centaines de sans-domicile fixe (SDF) errer dans les rues et ruelles de la ville de Bjaa durant ces journes et nuits geles de ce mois de dcembre.

Le temps glacial qui svit en ce mois de dcembre a vu un semblant de mobilisation de la part de structures censes apporter aide et assistance cette frange de la socit oublie, les sans-domicile fixe. Depuis quelques annes et chaque saison hivernale, ladministration se mobilise pour la prise en charge des sans-domicile fixe (SDF) au niveau de toute la wilaya. Lopration dassistance des SDF de cette anne, uvre dune commission installe rcemment et constitue de la DAS, de la police, du CRA, de la sant et des associations, est effective depuis une semaine. Dj environ 17 personnes ont t hberges au niveau de foyers pour personnes ges, o tous les moyens et commodits sont runis pour la russite de lopration hivernale pour les SDF de la wilaya, notamment pour le volet mdical. Selon les chiffres de la police, 356 personnes sans toit ou errantes ont t recenses en 2007 et pour cette anne 2008 qui tire sa fin. Rien que pour la seule commune de Bjaa, le chiffre a atteint dj 370 cas. A El Khemis, quartier populaire Bjaa, il tait 1h30 du matin en cette froide nuit du samedi 15, les rues sont dsertes donnant limage dune ville fantme. Hormis la ronde des patrouilles de police, le temps sest presque arrt dans cette ville, et la circulation automobile tait presque inexistante. Un homme, la cinquantaine, attend impatiemment devant une boulangerie la sortie des poubelles pour en tirer de quoi manger, dit-il, linstar de beaucoup dautres reprs aux diffrents coins de la ville. Ce geste de survie est apparemment un rituel pour cet homme, oubli des siens. Notre accompagnateur, un taxieur de nuit, nous montre galement du doigt des hommes, mais aussi des femmes accompagnes denfants en bas ge errant du ct de la gare cherchant, en vain, o trouver manger et sabriter pour chapper au froid. Ils sortent gnralement quand les rues se vident. Les poubelles sont alors prises dassaut, dira-t-il. À la question de savoir qui sont ces gens-l, notre interlocuteur martlera : À quoi bon savoir do ils viennent ou qui ils sont. Le fait est l, il y a des gens Bjaa qui ont froid et faim. La sentence est terrible quand nous arrivmes au niveau du rond-point Amriw, o des restaurants restent ouverts et beaucoup de passagers y transitent. Le grant de lun de ces restaurants, que nous avons interrog sur le sujet, nous avoue : Vous savez, partir de minuit beaucoup de gens viennent ici et nous supplient pour manger un bout. On tolre deux trois par nuit, mais pas plus. On na pas les moyens. LÉtat doit faire quelque chose pour ces gens-l. Quils fassent ce quils font durant le mois de Ramadhan. Au fait, o sont ces restos de la Rahma ? sinterroge-t-il. De lautre ct de la capitale des Hammadites, prcisment au quartier dIhaddaden, cest les mmes images de dsolation. Gnralement, on ne les aperoit que rarement ici cause, peut-tre, de linscurit. Par contre, beaucoup de ces chercheurs de pain se rendent devant le portail de luniversit, rtorque notre accompagnateur nocturne. Cette sortie nocturne travers les artres de la ville des Hammadites nous renseigne sur cette ralit implacable, des hommes et des femmes cherchent jusquau bout de la nuit de quoi se nourrir et passer la nuit.
Cette ronde nocturne dans la ville de Bjaa nous a permis galement de dcouvrir et de voir de visu que des abribus en ce mois de dcembre 2008 servent toujours de logis pour les SDF. Le square dEl-Khemis est aussi le lieu et le refuge de prdilection de ces personnes errantes en ces nuits glaciales, des tres oublis dun systme vhicul par des hommes locaux aveugls par le pouvoir et par la chaleur des salons de rception. À noter qu Bjaa, des SDF ont t rcuprs par des lments de la Protection civile et achemins vers les centres de la rgion.
Ces structures daccueil prvues par la DAS, sur instruction du ministre de tutelle et en collaboration avec la sret de wilaya, la gendarmerie et le Croissant-Rouge ont eu fort faire pour la prise en charge des SDF et des malades mentaux errants. En matire de protection sociale, Bjaa dispose de 7 structures pour la prise en charge de cette catgorie sociale. Ces derniers ncessitent soit une rintgration au sein de leur famille, soit une prise en charge immdiate. Cet effort est nanmoins inexistant dans dautres localits de la wilaya de Bjaa o ces SDF sont carrment livrs eux-mmes

LIBERTE 17/12/2008

m10
12-17-2008, 05:28 PM
Les lments de la gendarmerie nationale chargs de scuriser le tronon long de 100 km de la RN 4 traversant le territoire de la wilaya d An-defla, ont arrt deux individus, lun pour trafic de drogue et lautre pour trafic dor. Ainsi, les gendarmes de lescadron de scurit routire ont interpell au niveau du carrefour entre la RN 4 et le chemin de wilaya 33, une femme originaire de louest du pays, ge de 45 ans qui tait bord dun vhicule taxi en provenance dOran se dirigeant vers Alger en possession de 6,9 kg de kif trait. Cette quantit de drogue tait dissimule dans ses bagages entreposs dans le coffre dudit vhicule. Prsente au parquet, la mise en cause a t place sous mandat de dpt. Celle-ci tait charge de convoyer, dit-on, la marchandise vers des dealers et lenqute en cours est en charge de remonter la filire. Au cours dun contrle de routine, les gendarmes du mme escadron ont interpell sur la RN4 une personne bord dun taxi en possession dun lot de bijoux dun poids total de 2 kilos et 200 grammes non poinonns. Les gendarmes de la brigade territoriale de Tiberkanine ont intercept une personne bord dun vhicule lger transportant 2.220 cartouches de cigarettes de diffrentes marques destines la contrebande locale.

LIBERTE 17/12/2008

m10
12-17-2008, 05:31 PM
4 ӡ .

ӡ 250 .

.

. ǡ ǡ .



.

4115

ɡ ڡ ǡ .

4115 . 12 . 87 47 .

51

ɡ 51 47 69 .

11 3

ѡ ɡ ɡ ɡ ǡ ѡ . 770 139 38 .

ɡ ʡ ɡ .

43 1037

ѡ 19 120 75 . 220 .

43 1037 533 432 ǡ 62 ǡ 39 .

ɡ ɡ 1200 967 ɡ .

2008

624 1006 ɡ 2007 . 164 ɡ 78 ʡ 58 ѡ 19 ѡ 9

16/12/2008

m10
12-18-2008, 08:46 PM
35 ɡ ݡ ȡ .
. ɡ '''' .
'' ڡ ѡ ǡ '' .
35 ɡ '''' .
11 ɡ ء ǡ '' '' 62 10 ɡ ɡ ''''.
ɡ .

18/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-18-2008, 08:53 PM
ɡ . '''' .
ѡ 800 .
ɡ ɡ . ߡ ǡ '' ''. '''' .


18/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-18-2008, 09:00 PM
ӡ ϡ ߡ ɡ ʡ . . .
ݡ . ɡ ɡ ݡ .
ɡ ѡ ӡ . .
.
. ɡ . .
ɡ . ɡ ɡ ɡ .

ɡ ϡ 48 . ɡ .
15 33 ϡ ǡ 60 5 ɡ . .
ǡ ǡ ʡ ϡ . .


18/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-18-2008, 09:03 PM
ɡ .
ɡ ɡ 70 ǡ ʡ 91692 ɡ 3534 .
15 ɡ 13 . 23 ǡ 63 ɡ 541 .
.

18/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-18-2008, 09:07 PM
ɡ ѡ . ɺ .


18/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-18-2008, 09:11 PM
ʡ ɡ ̡ . .
ʡ ʡ .

18/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-18-2008, 09:16 PM
ɡ ɡ ɡ ǡ '''' ͡ ӡ .
. ɡ 19 25 ѡ . ɡ ӡ .
ɡ '''' .
'' .. ''. ɡ ѡ ʡ ѡ .
. ӡ ʡ . ɡ . 11 ʡ ϡ . ѡ ɡ .
ɡ ɡ .
ɡ ڡ 18 ǡ .


18/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-18-2008, 09:19 PM
Les habitants de Sbat et de plusieurs fermes agricoles relevant de la commune de Rouiba ont bloqu dans la soire davant-hier lautoroute reliant Alger Constantine au niveau de la station dessence Naftal de Rouiba en signe de protestation contre les coupures dlectricit. Les protestataires ont ensuite brl des dizaines de pneus avant de les entreposer au milieu de la route ce qui a provoqu la paralysie totale de la circulation dans les deux sens durant plusieurs heures. Un embouteillage monstre sest form sur lautoroute mais aussi sur dautres accs puisque certains automobilistes qui ont voulu prendre ces dtours pour viter les embouteillages ont t pris au pige. Labsence dclairage sur lautoroute a rendu difficile lintervention des services de scurit et les pompiers sur les lieux o des dizaines de jeunes continuaient crier leur colre contre Sonelgaz accuse de tous les maux et surtout de de navoir rien entrepris pour rgler leur problme dlectricit qui selon eux perdure depuis plusieurs mois. Les manifestants disent avoir effectu plusieurs dmarches auprs des autorits comptentes et auprs de la Sonelgaz mais sans rsultat. Cest le silence des responsables concerns qui nous a contraints de recourir cette action, affirme un citoyen de Haouch Sbat. La route ne sera libre que plus tard par les gendarmes.

LIBERTE 18/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-18-2008, 09:22 PM
Ralis en 2001, le profil gographique de la pauvret a permis didentifier les communes sur lesquelles les pouvoirs publics devaient mettre laccent en intensifiant leurs efforts en matire de dpenses publiques et dinvestissements. Ce qui a abouti conclure travers ltude en question qui, rappelons-le, a t faite par le programme des Nations unies pour le dveloppement (PNUD) et le ministre de la Solidarit, que certaines communes de la wilaya de Mda font partie des communes trs pauvres. Ce classement a t obtenu en rfrence quelques caractristiques portant sur des critres en relation avec les conditions de logement, laccs aux soins et lducation, entre autres. Cest partir de ces caractristiques que des indices statistiques composites ont t labors afin de mesurer le niveau de dveloppement de ces rgions. Dans la multitude des indicateurs conus par le PNUD, on trouve ce quon appelle lindicateur de pauvret, calcul partir de la combinaison dun certain nombre de paramtres dont, essentiellement, le revenu, le pourcentage des dcs avant lge de 40 ans, le pourcentage danalphabtisme, le manque de conditions de vie dcente (AEP, assainissement, sant, etc). Dans le cadre de ltude relative au profil gographique de la pauvret cite plus haut, 20 communes de la wilaya figuraient dans la liste des communes classes trs pauvres. Mais les choses ont pu voluer dans le sens dune amlioration notable comme cela a pu tre confirm par les travaux daffinement de la carte de pauvret qui a t confie, en 2004, lAgence nationale de lamnagement du territoire (ANAT). Les travaux en question, qui ont permis de mesurer le dveloppement de ces communes, ont montr que les populations sont depuis sorties de lornire de la prcarit conomique. En outre, il est aussi question depuis peu de mesurer lindice de dveloppement durable qui, est-il rappel, est dtermin sur la base de renseignements statistiques touchant lensemble des secteurs, renseignements fournis par les collectivits et utiliss par le ministre de lAgriculture et du Dveloppement rural dans le cadre du Systme national daide la dcision pour le dveloppement durable rural (SNADDR). Llaboration dune batterie dindices est de nature mieux orienter leffort public en matire dinvestissements publics et daide aux populations, et identifier les niches encore retardataires afin de lutter efficacement contre la pauvret et lexclusion sociale. Cest cette fin que ces indicateurs ont t conus afin darriver mieux agir pour rduire les carts qui existent entre les zones et les territoires, et ce, dans le cadre des programmes de dveloppement initis par les communes et les secteurs.

LIBERTE 18/12/2008

http://www.algerieinfo.com/

m10
12-18-2008, 09:25 PM
Un jeune receveur g de 23 ans a t poignard, dans la soire de mardi, par un usager qui tait dans un tat dbrit avr. Le drame a eu lieu quand le receveur a demand cet usager 10 DA le prix du ticket. Le mis en cause refuse et veut faire le trajet sans sen acquitter.
En voulant insister, le receveur, qui est mort sur le coup, recevra un coup de couteau en pleine poitrine. La victime assurait la ligne centre-ville-El Ghemas. Cest ainsi que ce jeune a fini sa vie. Une enqute a t ouverte par les forces de scurit et lauteur du crime arrt.

L EXPRESSION 18/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-20-2008, 05:20 PM
. '' '' .
. . ǡ ɡ ޡ ɡ .
. ڡ ѡ . . .
'''' 100 . . ڡ . . '''' ʡ ʡ .
ɡ ʡ . '' ӡ . ''.
ɡ ɡ . '' '' .

20/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-20-2008, 05:22 PM
ǡ 200 ȡ ɡ ǡ .
ɡ ɡ ǡ . ɡ . '' '' 800 ɡ ѡ .
ɡ '''' ɡ ɡ ѡ .

20/12/2008
http://www.algerieinfo.com

m10
12-20-2008, 05:25 PM
ɡ 600 ѡ ӡ ɡ ɡ 45 ȡ 28 ȡ 20 ȡ .
ѡ ѡ 300 Ⱥ ɡ 93 . 5 ȡ .
. ԡ 28 ɡ ȡ ɡ .

20/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-20-2008, 05:29 PM
Un terroriste a t abattu dans la nuit de vendredi samedi par les forces combines de scurit dans les environs de la commune de Zemmouri (15 km lest de Boumerdes), a-t-on appris de source scuritaire.




Cette opration, solde par la rcupration dune arme de type kalachnikov, a t rendue possible grce des informations parvenues aux forces de scurit sur les dplacements suspects de ce terroriste dans la rgion, a prcis la mme source. Sa dpouille a t transporte la morgue de lhpital de Thenia en vue de son identification, est-il prcis

EL WATAN 20/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-20-2008, 05:32 PM
Cest le deuxime effondrement en lespace dun mois dans cette localit de la capitale. Heureusement quaucune perte en vies humaines nest dplorer.

Un mur de soutnement dune hauteur de 10 mtres sur 30 de largeur, sest effondr, mercredi dernier, aux environs de 20h30, sur lavenue Abdelkader-Ziar, la sortie ouest de la commune de Bologhine.
Cet effondrement dun mur construit dans les annes 1970, selon lavis des riverains, a fait un bless et provoqu dimportants dgts en causant des dommages sept vhicules qui taient stationns ct. La nouvelle sest rpandue telle une trane de poudre dans ce quartier et tout le monde sest dirig rapidement sur les lieux afin de sauver dventuelles victimes.
Aussitt alerts, les services de la Protection civile se sont dplacs afin de dblayer le terrain et dvacuer les blesss vers lhpital le plus proche. Dailleurs, un citoyen de passage au moment de leffondrement a t bless.
Il a t transport en urgence vers lhpital Lamine-Debaghine de Bab El-Oued. Des rumeurs sur la prsence sous les dcombres de personnes avaient cependant circul. Mais en ralit, il nen tait rien.
Une cellule de crise a t installe le lendemain de la catastrophe. Le wali dlgu de Bab El-Oued a dirig lui-mme les oprations de sauvetage.
Une course contre la montre a t ainsi enclenche. Un appel urgent a t lanc lentreprise Asroute qui a mobilis ses diffrents engins et camions pour venir en aide la Protection civile dans son opration de sauvetage.
Il faut savoir que lopration de dblayage sest poursuivie toute la nuit la recherche de la moindre trace de vie humaine. Selon le lieutenant Rebai, charg de la communication la Protection civile de la wilaya dAlger, prsent sur les lieux, plus de 900 m3 de remblai ont t dgags du lieu de la catastrophe.
Une brigade cyno-technique a t mobilise cet effet. Selon ce responsable, heureusement que la catastrophe sest produite le soir, sinon les dgts auraient t plus graves avec des pertes en vies humaines ds
lors que cet endroit est fortement frquent durant la journe.
En tout cas, cet vnement rappelle lurgence de la consolidation du vieux bti, notamment dans la capitale. Il y a un mois, une partie dun btiment sest effondr Bab El-Oued, faisant un mort en raison des fortes intempries qui se sont abattues sur le nord du pays


LIBERTE 20 /12/2008
http://www.algerieinfo.com

m10
12-20-2008, 05:35 PM
En dpit de lachvement des travaux de raccordement et de distribution du gaz de ville, quelque 200 familles de Hadj-Elmechri, commune situe environ 180 kilomtres lextrme-nord du chef-lieu de la wilaya de Laghouat, sont dpourvues de cette matire plus que ncessaire. Chose qui les oblige lusage du gaz butane, avec les dsagrments quils subissent en cette saison hivernale et les problmes dapprovisionnement que cela engendre. Ils souhaiteraient voir les pouvoirs publics donner le feu vert en cette priode de froid qui sabat sur la rgion, pour la mise en service de ce service longtemps attendu et qui devra toucher lensemble des foyers. Dautant plus que lacquisition de la bouteille de gaz butane est une terrible preuve pour les mnages de cette commune dj trs enclave. Interrog, un citoyen nous a rpondu que le feu vert pour la mise en service du rseau dalimentation en gaz de ville est attendu, comme laccoutume, pour la priode de la campagne lectorale. Selon des sources bien informes, il tait prvu le raccordement au rseau domestique avant le dbut de la priode hivernale de plusieurs communes de la wilaya de Laghouat, telles que In-Sidi-Ali, El-Hadj El-Mechri et El-Hadjeb, dans la commune de Tadjmout, ainsi que dautres concentrations urbaines. Par ailleurs, dans le cadre du programme complmentaire de soutien au dveloppement, la commune dEl-Bedha vient de bnficier des oprations de raccordement de sept foyers au rseau dlectrification rurale et la ralisation dune bibliothque. Lesdits projets ont cot respectivement 85 millions et 11,5 millions de dinars. Un peu plus de 100 familles dans la rgion de Chekkala, relevant de la commune de Sidi Bouzid, devraient tre renforces elles aussi, au titre du Programme de dveloppement des rgions du Sud (PDRS), de projets de raccordement au rseau du gaz naturel pour une enveloppe financire denviron 30 millions de dinars.

LIBERTE 20/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:35 PM
ɡ .
'''' ɡ ɡ ɡ ɡ .
,1986 ǡ ѡ 17 ɡ .
ҡ ȡ ʡ .
ɡ ɡ ɡ ɡ 35 ɡ ɡ ǡ .
ɡ 300 . ɡ ɡ ɡ ɡ .
ɡ 10 ҡ 44 .


23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:37 PM
'' '' ɡ ɡ .
'''' 4 ʡ . : '' ''.
'''' .

23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:40 PM
ϡ .
ѡ 46 ǡ 200 . .. . . ѡ ɡ ɡ .
ɡ ɡ ӡ ɡ ɡ ǡ 300 .
ɡ ӡ 145 . 200 : '' '' '''' '' '' '' '' '''' '' '' 5000 ߡ .1800 ѡ .

23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:42 PM
ɡ ȡ .
ɡ ɡ . ɡ ʡ .
ʡ ѡ ϡ .
ʡ ʡ ʡ ʡ ǡ ɡ 830 ʡ 9 ѡ 343 150 . 300 ʡ ɡ 97 ǡ ӡ ɡ ɡ ɡ ɡ .
ȡ ̡ 500 ɡ ʡ ɡ '' '' . 143 2 76 3 . ɡ .
ɡ 100 ȡ ӡ ʡ ڡ 2002. '' '' ''100 ''. '' '' .
ɡ 120 ڡ 25 . '' 18 ʡ 43 ѡ ''.
ϡ ɡ 25 ѡ '' .''

23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:43 PM
ʡ ɡ .
'''' ɡ 800 ɡ ɡ . ɡ ɡ ѡ ѡ 4 2001 245 ɡ 443 2005 ʡ 104 119 2005 141 45 . 300 ա ɡ ڡ .

23/12/2008


http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:44 PM
ѡ ɡ ɡ .
ɡ ɡ 1751 ǡ ɡ 65,5 2007 2338 ǡ .
98 100 85 30 .
ǡ 2004 2008 6570 8590 3760 6240 3312 .
7650 598, 17 .
236 560 2008 320 2007 482.
18 ѡ .
ʡ .

23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:46 PM
ɡ ӡ 5 . ɡ . ɡ .
ɡ ɡ '' ''. '' ''.
: ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) .

23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:49 PM
En dpit de ses grandes potentialits touristiques, la wilaya de Djelfa accuse un retard manifeste en matire dinfrastructures htelires. En effet, la rgion ne dispose que de 22 htels appartenant tous au secteur priv et concentrs dans les grandes agglomrations. Dautant plus que les tablissements de qualit rpondant aux normes modernes daccueil ne sont pas lgion. À quelques exceptions prs, seuls deux ou trois htels du chef-lieu de wilaya mergent du lot. Le reste tant loin de satisfaire les besoins des visiteurs potentiels et de leur fournir les conditions optimums pour un bon sjour. Bien entendu, les 498 chambres rparties travers le territoire de la wilaya tant insuffisantes, dautres projets sont lordre du jour en vue dtendre cette gamme dhtels et de la renforcer.
Mais le fait est que le dveloppement nattend pas. Sa situation gographique enviable le long de la RN1 et ses richesses naturelles aidant, limprieuse ncessit dun investissement dans le domaine touristique se fait de plus en plus sentir. Longtemps confine dans limage strotype et rductrice de capitale du mouton, la wilaya de Djelfa devrait souvrir davantage et sonder dautres champs dactivit pousant ses caractristiques propres.
À ce titre, les efforts dploys par les responsables du tourisme doivent plus que jamais tre soutenus et la relance du secteur prise en compte dans les diffrents programmes de dveloppement local. Car combien sont-ils, dici et dailleurs, connatre le patrimoine touristique de la rgion ?
Des eaux thermales dEl Mesrane et de Charef aux gravures rupestres de Ammourah et An Naga, en passant par la fort de Snalba et le rocher de sel, ce trsor mconnu mriterait davantage dtre dterr et ses secrets enfin divulgus au grand jour.


LIBERTE 23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:50 PM
Au lendemain de la plaidoirie du chef du gouvernement, depuis la tribune de lAPN, en faveur de lavenir prometteur du port de Djen Djen, lentreprise vient dannoncer des chiffres dexploitation optimistes avec de substantiels bnfices.

Les responsables du port de Djen Djen, dans la wilaya de Jijel, viennent dannoncer que la structure a ralis, depuis le dbut de lanne en cours et jusqu au mois doctobre dernier, un chiffre daffaires de 100 milliards de centimes. Avec ces chiffres, le port a dpass ceux enregistrs durant la mme priode, qui taient de 37 milliards de centimes, de lanne passe de 170%.
Selon le PDG du port, les bnfices de lentreprise atteindront la clture de lexercice 2008, les 30 milliards de centimes. Un rendement favoris par laugmentation de lactivit commerciale, en gnral, et le mouvement des bateaux en particulier.
Le port de Djen Djen a enregistr, au mois doctobre dernier, laccostage de 188 bateaux des quais du port contre 127 bateaux en 2007, selon notre interlocuteur. Le volume de marchandises traites par le port est de 7601 tonnes dont 60% concernent les produits : bl, orge et soja.
Pour le reste de la marchandise, il sagit, principalement, des conduites pour le transfert des eaux et du gaz, de produits chimiques dont le selicat sodium et le bitume ainsi que de produits nergtiques. Pour lexportation, lactivit a concern le sel et le linker, une matire destine la production du ciment. Toujours selon le PDG du port, Djen Djen simpose comme un port cralier.
Le bl, lui seul, reprsente 60% du volume commercial qui transite par ses quais. À lchelle nationale, en moyenne, cest le quart des crales importes par lAlgrie qui transite par ce port.
Par ailleurs, les travaux de ralisation dun terminal pour conteneurs, qui seront tre lancs dans les prochains mois sur une longueur de 2 000 mtres et une superficie de 78 hectares permettront au groupement mirati Dubai Port de lexploiter dans le cadre dun accord sign rcemment entre les deux parties .Pour la protection du port, une enveloppe financire de1 600 milliards de centimes a t dgage pour les besoins de ce mga-march.
Si plusieurs entreprises ont soumissionn, la commission nationale charge de ce dossier na accept que 4 dossiers.
Il sagit d entreprises trangres dont lune delles sera choisie pour la ralisation du projet qui sera entam, certainement, dbut 2009


LIBERTE 23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:52 PM
Depuis que le baromtre a chut sur les hauteurs du mont Mcid et dEl-Ghoura, la petite bonbonne se fait de plus en plus dsirer par les habitants de la municipalit de Bougous dans la wilaya dEl-Tarf.
Ds les premires lueurs de la journe commence l'harassante recherche de la trs tant dsire bonbonne dont le prix a dfray la chronique pour atteindre les 400 DA lunit dans les zones rurales comme An Kbira, Rihane et Mjouda. Le camion pourvoyeur dun priv ou de Neftal narrive approvisionner les revendeurs dans ces zones enclaves o les chausses ont perdu leur asphalte depuis la nuit des temps.
Des pres de famille attendant, sous un ciel menaant, la bonbonne, nous ont fait part de ces dsagrments qui pnalisent lensemble des ruraux de ces douars.

LIBERTE 23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:54 PM
Les transporteurs de la wilaya de Annaba ont jusquau 30 juin 2009 pour renouveler leur parc de vhicules en remplaant obligatoirement ceux gs de plus de 20 ans. Cette dcision, prise la semaine passe par la commission de coordination des transports, sera signifie dans quelques jours ses destinataires.
Une dcision qui intervient pour freiner lhcatombe engendre par les accidents de la circulation, comme devait le dclarer le directeur des transports, occasionns en grande partie par les vhicules de transport en commun. On compte une centaine de ces anciens tacots qui circulent encore et dont la vtust a t acclre par labsence de maintenance de la part de leurs propritaires intresss uniquement par le gain rapide, au dtriment de la scurit.
Ces derniers seront retirs de la circulation la date limite arrte. Pour information, Annaba compte cependant, selon notre interlocuteur, parmi les wilayas dont le parc de transport en commun est le plus rcent.

LIBERTE 23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-23-2008, 03:55 PM
Le sont 70 cadres, de nouvelles recrues auprs des directions des prix de Constantine, Batna, Biskra, Oum El-Boughi, Tbessa et Khenchela qui sont en conclave, depuis samedi dernier et jusqu dimanche prochain, Batna. Ils suivent une formation pralable lexercice de la fonction dinspecteur principal de la qualit et de la rpression des fraudes.
Ce stage permettra aux bnficiaires dacqurir des connaissances pratiques qui permettent de les rendre oprationnels Il est rappeler que ce stage est le 3e du genre depuis 2006, date du lancement du programme de recrutement de 1 500 cadres.


LIBERTE 23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 04:24 PM
ɡ ݡ . к .
ɡ 256/8002 .
С ɡ .
41 . . ʡ ݡ ޡ . 21 Ǻ . .
ɡ . '''' ѡ .
ɡ 11 ɡ 21 . ɡ . ʡ ѡ ѡ ʡ . ɡ ɡ .
ɡ . . ɡ .
ɡ ݡ .

25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 04:31 PM
ɡ 15 7 ǡ ǡ .
35 ɡ ɡ ɡ ɡ . ʡ . ǡ ɡ ǡ 4 ݡ ǡ 44 ѡ ɡ ɡ ǡ ɡ ɡ ɡ ɡ ɡ

25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 04:35 PM
ɡ ӡ 12 ɡ ȡ 2 . ʡ ء 5,6 ʡ 5 ,20 5 ޡ .

25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 04:40 PM
ӡ ɡ ɡ ɡ .44
ɡ 30 ǡ ɡ ɡ .
ޡ ɡ

25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 04:49 PM
ʡ ӡ 12 25 ǡ ʡ 100 ʡ 18 25 . .

25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 04:55 PM
ʡ ӡ ɡ ȡ ɡ 127 ɡ . 1882 (126 ) 40 . 429 . (8 ) ɡ 60 .. ɡ .

http://www.algerieinfo.com

25/12/2008

m10
12-25-2008, 05:04 PM
ޡ '''' ɡ ɡ ''..''.
ߡ . ǡ .
.
ʡ ɡ . ɡ .
ʡ

25/12/2008


http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:07 PM
ɡ ɡ .
'''' ǡ . . ǡ : ɡ . .
ɺ . .
. ѡ . ϡ ɡ .
ɡ '''' ɡ ɡ ϡ '''' .
ɡ ޡ 150 2003 ɡ . ''''.

25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:13 PM
ѡ ӡ ɡ .

*
" " ɡ ӡ 1.2 ӡ 3.661 "" .
*
5.861 ( 60 ) ѡ 1996 2003.


25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:23 PM
ɡ ɡ (.) ͡ .

*
ӡ .

http://www.algerieinfo.com

24/12/2008

m10
12-25-2008, 05:30 PM
Le groupe franais de pneumatiques Michelin va fermer son usine dAlger du 29 dcembre au 7 janvier en raison de la baisse de ses exportations, a annonc mercredi lAFP un des ses porte-parole.


"Michelin a dcid de ralentir temporairement lactivit de son usine dAlger du 29 dcembre au 7 janvier, soit six jours ouvrables. Nos volumes de vente sont la baisse en particulier sur les marchs lexport", a dclar la porte-parole de Michelin. Michelin na pas prcis le volume exact de la baisse de ses exportations partir dAlgrie. Cet arrt ne doit pas affecter le millier de salaris de Michelin en Algrie qui prendront des congs durant cette priode, selon la porte-parole. Cette dcision prise "dans un contexte li la conjoncture conomique mondiale est conjoncturelle et ne remet pas en cause la stratgie moyen et court terme" de Michelin en Algrie, a-t-elle ajout. Michelin, prsent depuis 1963 en Algrie, est la plus ancienne entreprise franaise installe dans ce pays et la seule usine du groupe en Afrique. Ferme en 1993 en raison de linscurit, elle a rouvert en 2002. Elle reprsente actuellement un investissement de 40 millions deuros et 40% de sa production, soit 250.000 pneus, est destine lexportation. Le groupe franais Michelin a indiqu lundi rduire son activit dans la plupart de ses usines dans le monde pour faire face la crise et mieux matriser ses stocks


EL WATAN 24/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:33 PM
Les lments de la brigade territoriale de Souahlia (Tlemcen) ont saisi 6,94 quintaux de kif trait bord dun vhicule particulier abandonn par un narcotrafiquant, qui a russi prendre la fuite, a-t-on appris mardi auprs du commandement de la Gendarmerie nationale.


Par ailleurs, 1,85 kilogramme de cette substance a t saisi par les lments de la Gendarmerie nationale sur un individu circulant bord dun cyclomoteur au lieu-dit El Metarba (Mostaganem), prcise-t-on de mme source. Interpell, le mis en cause a t remis la brigade territoriale de Mostaganem qui a ouvert une enqute, ajoute-t-on.

EL WATAN 23/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:38 PM
Un potentiel de main-d'uvre qualifie et des comptences

facilement injectes dans le circuit conomique.

Une journe d'tude d'information et de vulgarisation sur le dispositif du fonds national pour le dveloppement et la promotion de l'apprentissage et de la formation continue (FNAC) a t tenue hier l'Institut national de formation professionnelle (INSFP) de Hadjout.

Ce sminaire qui a regroup l'ensemble des acteurs locaux intervenant dans le secteur de l'apprentissage, est conscutif la confrence de wilaya de l'enseignement et de la formation professionnels organis le mois d'octobre dernier.
En effet, ce sont plus de 270 personnes, entre reprsentants de structures tatiques et des collectivits locales ainsi que des oprateurs conomiques qui y ont particip.
L'objectif de la tenue de cette manifestation vient en premier lieu comme une action entrant dans le cadre de la consolidation et du renforcement du partenariat au niveau local entre tous les intervenants dans le crneau de la prise en charge de l'apprentissage. Car une fois cette synergie est durablement mise en place, cela dbouchera en consquence vers une relle dynamique entrepreneuriale en perspective de laquelle, tout le potentiel de la main d'uvre qualifie et des comptences sera facilement inject dans le circuit conomique , explique la porte de ce rendez-vous, un chef de service de la Direction de la formation et de l'enseignement professionnels de la wilaya de Tipasa.
En pratique, cette journe d'tude est une occasion, selon ses organisateurs, d'identifier les besoins du secteur conomique en matire de prise en charge de l'apprentissage et de la formation continue, de faire une esquisse des modalits, des outils et de la procdure en vigueur inhrents la prise en charge des actions de dveloppement de l'apprentissage et de la formation continue dans le cadre des conventions de financement et enfin passer au peigne fin toutes les contraintes et les problmes sur lesquels bute le traitement des dossiers de demande de financement.
Ainsi, pour dcortiquer tous ces thmes, deux communications ont t tenues durant cette journe. La premire s'est articule autour de la prsentation du dispositif FNAC et la seconde a abord les dmarches d'accs au financement par le FNAC des produits de l'apprentissage et de la formation continue.
Au terme de celles-ci un dbat gnral s'en est suivi o les intervenants ont dbattu de la situation qui prvaut dans le secteur de l'apprentissage Tipasa.
Par ailleurs, parmi les missions dvolues au FNAC, fonds aliment par les taxes sur l'apprentissage et de la formation continue, on peut citer le financement des actions de formation des acteurs intervenant dans l'apprentissage, en l'occurrence les matres d'apprentissage qui sont les professionnels des entreprises, la prise en charge des formations pratiques au niveau des entreprises ainsi que le financement des formation continue au profit des travailleurs dont l'employeur est en situation rglementaire par rapport au payement des taxes de la formation.

HORIZONS 25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:41 PM
Dans une rencontre rgionale tenue Tizi Ouzou en prsence des directions de wilayas de Tizi Ouzou, Bouira et Boumerds, le ministre de la Pche et des Ressources halieutiques a prsent mardi, les grands axes de sa nouvelle politique. Pour ce faire, il a dpch sur les lieux son secrtaire gnral M. Smati et son directeur de la pche et des ressources halieutiques, M. Allam.
Deux cadres qui ont eu exposer aux participants les principes directeurs de la nouvelle orientation politique en matire de dveloppement du secteur de la pche dans le pays. Au cours de cette journe dtudes et dans son allocution douverture, M. Smati a prcis que le nouveau schma directeur de son ministre repose sur loptimisation de tous les secteurs et surtout de lactivit de pche et de laquaculture ainsi que des ressources halieutiques. Pour ce faire, le ministre, selon lorateur, mettra les moyens pour lamnagement adapt des zones littorales et la rnovation des quipements de pche.
Pour sa part, M. Allam est intervenu en annonant que la wilaya de Tizi Ouzou a t retenue comme wilaya pilote en matire dlevage aquacole Azeffoun avec la ferme qui y est dj active, et densemencement des crevettes Tigzirt dans la perspective dintensifier la culture de ce produit trs pris et surtout cher. Dailleurs, la nouvelle politique du dpartement de la pche est de rendre accessible le poisson pour les mnages. Par ailleurs,
M. Allam a tenu mettre en exergue le manque dentretien des quipements tant pour les petits que les grands mtiers engendrant de ce fait un manque gagner et surtout une mauvaise exploitation des ressources halieutiques. Pour reprendre ce volet, le ministre, selon le directeur de la pche, a dcid de rviser des textes de lois inhrents cet aspect de maintenance mais aussi une batterie de textes fiscaux mme dencourager lactivit de pche et laquaculture.
Profitant de la prsence des deux reprsentants du ministre, le maire dAzeffoun a exprim des dolances de voir le port mixte actuel connatre une extension pour donner lactivit de pche plus dallant et surtout plus de performance. Notons que la wilaya de Tizi Ouzou dispose dun littoral de plus de 80 km. Mieux, la rgion dAzeffoun est considre par les spcialistes et amateurs de pche comme la plus poissonneuse de la rgion alors que sa crevette royale est la plus recherche par les gourmets.
Si bien que la direction locale de la pche et des ressources halieutiques tente de redynamiser lactivit en tant plus proche des artisans pcheurs. Il faut dire que la pche intensive mene au large par les Japonais une poque donne a beaucoup nui aux ressources halieutiques du pays mme si on ne cessera jamais de dire que le mrou meurt de vieillesse dans nos profondeurs marines.
Rachid Hammoutne


HORIZONS 25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:43 PM
Comme toutes les rgions du pays, la wilaya de Tizi Ouzou est marque chaque anne par des ftes clbrant un art ou une culture ancestraux.
La Kabylie est un bastion de culture o lon clbre le bijou Ath-Yanni, le tapis
Ait Hichem, la poterie Maatkas, la cerise Larba Nath Irathen, la figue Illoula-Oumalou et mme le couscous Frikat. Autant de ftes qui procurent de la joie et surtout de lanimation pour les localits prcites. Mais aussi des ftes qui prservent les us et coutumes de la rgion, qui est justement caractrise par ces produits mme si certains ne comprennent toujours pas pourquoi la robe kabyle ne trouve toujours pas sa place dans ses festivits au mme titre que toutes les autres robes du pays qui sont ftes ailleurs.
Et dire que cette robe est aussi prise par les nationaux et les trangers car elle constitue elle seule un art et surtout une prservation de lauthenticit des origines de la rgion au mme titre que le bijou dargent serti de corail rouge qui vient lornementer. Aussi pour que ces ftes connaissent un gros succs et drainent un plus grand public et surtout pour que leurs organisateurs, trs souvent bnvoles, ne soient pas dcourags par le manque de moyens matriels et surtout financiers, lAPW de Tizi Ouzou vient de leur accorder une subvention de 500.000 DA chacune. Il reste aussi que si lenveloppe accorde la direction de la culture par cette mme APW a t plus consquente quelle ne la t et qui avait suscit un dbat houleux au cours de la dernire session de lAPW, il est certain que cette dernire aurait aussi accord une autre rallonge ces mmes associations de village et culturelles en charge des festivits qui leur auraient fait beaucoup de bien. Il ne reste plus donc aux organisateurs que de lancer le fameux Que la fte commence .
R. H.

HORIZONS 25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:45 PM
La cour dappel dOran a report, la premire semaine de janvier 2009, l'examen du recours prsent par le procureur de la Rpublique dans laffaire des 24 personnes, en majorit des jeunes poursuivis pour troubles lordre public, incendie et destruction lors des meutes survenues en mai dernier Oran, conscutivement la rtrogradation du Mouloudia dOran en deuxime division du championnat national. En premire audience, 12 des inculps ont bnfici d'une relaxe et 12 autres condamns 18 mois de prison ferme. Quelque 200 personnes devaient tre arrtes au cours de ces incidents qui se sont solds par de nombreux blesss et des dgts matriels importants, rappelle-t-on.

HORIZONS 25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:47 PM
"Le comportement associatif, une question de communication" a t au centre de deux journes de formation des cadres associatifs de la wilaya de Ghardaa organises au centre culturel d'El Ateuf. Inities par la Fondation allemande Konrad Adenauer en collaboration avec la socit Comet Info, ces journes ont pour objectifs, selon les organisateurs, de former les cadres du mouvement associatif la gestion de leurs associations.

HORIZONS 25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:50 PM
Inscrit en 2005, lhpital orthopdique et traumatologique de Bordj Bou Arrridj na toujours pas t lanc en travaux en raison de "linfructuosit des appels doffres", a indiqu mercredi le directeur de la sant et de la population. Expliquant cet tat de fait par "linsuffisance de lenveloppe financire alloue au projet", M. Ramdane Kaci a ajout quune nouvelle fiche technique a t labore et dpose au niveau de la commission nationale des marchs publics.


HORIZONS 25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:54 PM
Linstar de la majorit des bureaux dAlgrie Poste des rgions du sud du pays, il y a un manque criant en liquidits Ouargla au point o les guichetiers de quelques bureaux ont signifi aux titulaires de comptes courants limpossibilit de satisfaire leur demande de retrait.
Ces derniers jours, les bureaux de poste et les banques implantes Ouargla ont souffert du manque de liquidits. Pour les titulaires des comptes CCP, il faut patienter dans les interminables chanes pendant des heures, pour voir leur demande de retrait dargent satisfaite. Les privilgis, ceux qui sont vhiculs, ont prfr se rendre dans les chefs-lieux des wilayas limitrophes pour encaisser leurs chques.
Toutefois, mme les distributeurs automatiques de billets de banques ont boud parfois les usagers. En effet, depuis plus dune semaine, les bureaux de poste offrent mal les services attendus par les usagers. Cest finalement juste des botes postales, ironise un client non convaincu dun tel fonctionnement des bureau de postes.
Car appele tre performante devant les banques trangres qui ne cessent de sinstaller dans notre pays, un bureau de poste ou une banque ne devrait pas souffrir dun manque de liquidits. Une situation engendre certainement, en cette priode qui a concid avec les virements, par les employeurs, des salaires de leurs travailleurs. Malheureusement, cet tat de fait na pas t sans consquences fcheuses sur le moral de ces derniers et la crdibilit du service publique. Il faut dire qu lre du distributeur automatique et au moment o les pouvoirs publics insistent sur la ncessaire refonte du systme bancaire expos une rude concurrence, nos banques ne sont pas encore en mesure de rpondre aux besoins lmentaires mais croissants de la population locale

LIBERTE 25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 05:56 PM
Rien ne va plus donc lAPC de Djelfa. Tout prte croire que lon se dirige droit vers limpasse. Pour cause, depuis son lection, cette assemble compose de 23 membres lus, dont 10 FLN, 7 RND, 3 MSP et 3 FNA, ne cesse daligner les dconvenues.
À lorigine des dissensions la volont du prsident de lAPC, M. Ali Brahimi, dobdience FLN, de se constituer une majorit et son alliance avec le MSP auquel il a confi la vice-prsidence et les deux postes de dlgu, a provoqu lire des autres partis qui ont dcid de boycotter les travaux de lauguste assemble. La situation aurait pu en rester l si deux lus FLN navaient pas rejoint lopposition avant dtre imits par deux autres.
Cest alors le blocage total. Forte de ses quatorze membres, lopposition rclame llection dun nouveau bureau bulletins secrets. Proposition qui essuiera un refus catgorique du maire car contraire aux dispositions du code communal. Consquence, cest tout le dveloppement de la rgion qui prend un sacr coup : budget prliminaire de lanne 2009 non encore approuv consquemment un dsaccord sur la composante mme des comits des marchs et de lagriculture, les marchs non cds et la plupart des projets gels.
Cet tat de fait a pouss le premier magistrat de la wilaya sortir de sa rserve en lanant un ultimatum lassemble faute de quoi les dispositions ncessaires seront prises conformment la rglementation, comme ce fut le cas il y a quelque temps lorsque dans des conditions similaires, les lus de lAPC dEl-Khemis dans la dara de Sidi Ladjel, avaient t dpossds de leurs prrogatives. Assisterons-nous au mme scnario

LIBERTE 25/12/2008


http://www.algerieinfo.com

m10
12-25-2008, 06:13 PM
Le directeur qui ne se sent pas le pre de tous les lves de son tablissement na pas le droit de dire quil est un bon gestionnaire pdagogique.

Cette runion, qui entre dans le cadre dune srie de 6 rencontres rgionales organises par le dpartement de Benbouzid, est une premire dans les annales du secteur de lducation nationale.
Il sagit de regrouper 1700 directeurs de lyce au niveau national pour une meilleure gestion pdagogique des tablissements du secondaire afin damliorer le rendement scolaire notamment pour les classes dexamen.
Ainsi, la wilaya de Stif a abrit, avant-hier, les travaux de la rencontre rgionale des proviseurs de lyces des wilayas de Biskra, Bjaa, Msila, BBA et Jijel sur la gestion pdagogique dans les tablissements du secondaire. En prsence des directeurs de lducation des wilayas prcites, les reprsentants du ministre ont transmis aux participants une lettre de Benbouzid. En effet, linspecteur gnral qui a rappel aux participants les efforts consentis par le dpartement et les rformes entreprises par la tutelle a appel les proviseurs de lyce amliorer la gestion pdagogique dans leurs lyces respectifs.
Pour ce faire, les reprsentants du MEN ont donn les ingrdients qui faciliteront cette tche aux directeurs. Passez priodiquement dans les classes, soyez prs des lves, ractivez les associations des parents dlves, impliquez- les dans la gestion de ltablissement, ouvrez les portes du dialogue entre les professeurs et ladministration, parlez aux dlgus des lves, participez la formation du personnel en prsidant les conseils et les runions de coordination. Tels sont les conseils et recommandations de M. Benrabeh Benmira inspecteur gnral du ministre lencontre des proviseurs. Le directeur qui ne se sent pas le pre de tous les lves de son tablissement na pas le droit de dire quil est un bon gestionnaire pdagogique, a renchri linspecteur gnral. Par ailleurs, le ministre, dans sa lettre a participants, a indiqu quaprs laccomplissement des rformes, louverture de nouveaux tablissements et linstallation des nouveaux programmes, la bataille de lamlioration de lenseignement a commenc. Le ministre qui a t trs clair dans sa missive na pas cart de recourir aux sanctions contre les directeurs qui feront preuve de mauvaise gestion pdagogique. La dcennie 2000 est celle des ressources humaines. Lcole est cette usine qui fabrique cette intelligence mme de dvelopper le pays. Le cas contraire, elle donnera la socit des monstres, dans le sens figur du terme

LIBERTE 25/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-27-2008, 05:09 PM
La direction du Commerce de la wilaya dOran vient dattribuer lopration de rhabilitation de marchs de fruits et lgumes 13 entreprises prives pour un montant global excdant les 80 millions de dinars.




Cest ce qui a t indiqu de sources au niveau de cette structure, ajoutant que les travaux en question verront leur dmarrage trs prochainement pour une dure maximale de 3 mois. Il sagit, en effet, du march de Khemisti rhabiliter pour un montant de 3,3 millions de dinars, celui du Point-du-Jour (4,3 millions DA), le march dUSTO (8,4 millions DA), le march des HLM (3,1 millions DA), le march de Dar Beida (3,6 millions DA), les march des Amandiers et Yaghmoracen avec des enveloppes financires respectives de 7,7 et 7,5 millions de dinars, en plus du march de Miramar (5,4 millions DA), celui de la cit Lauriers Roses (3,6 millions DA), En-Nedjma (8,6 millions DA), Mimosas (5,2 millions DA) et Petit-Lac (7,9 millions DA).
Lon notera que le march des Aurs a bnfici de la part du lion dans la rpartition du budget consacr cette opration avec un montant de prs de 13,5 millions de dinars, tant donn limportance des travaux devant tre effectus au niveau de ce march. Les mmes sources dinformation ont signal galement que pour les marchs de la rue Maupas, El Makkari, Courbet, Ibn Sina, An Beida, El Hamri, les Glycines, Sidi Ben Okba, Sidi El Bachir, Sidi Chahmi et Es-Snia (cit 17 Octobre), lavis dappel doffres national ouvert, relatif leur rhabilitation, sest rvl infructueux, en attendant le lancement dun autre avis pour la prise en charge de cette opration. A noter que les marchs couverts et non couverts recenss travers la wilaya dOran se trouvent dans un tat dgrad cause de lanciennet des structures, la prolifration des dchets, le manque dapplication de la rglementation rgissant ces marchs et la commercialisation de certains produits dans des conditions impropres.


EL WATAN 27/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:30 PM
ӡ 17 ɡ .
ҡ ɡ ǡ . 17 ɡ .
ɡ '' '' . ֡ . ӡ ɡ . ѡ 2009 2 .


29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:33 PM
11 ӡ ݡ .
ϡ . 6 2008 .5
. . 1200 ǡ ء ɡ .
ѡ ޡ . ӡ ɡ ɡ .
1990 ݡ 19 ǡ .

29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:35 PM
ʡ ɡ 20 3 ѡ 102 ǡ ߡ ɡ .
ɡ ɡ 15 2007 ɡ ǡ '''' ɡ ɡ ǡ .
ɡ ɡ 125 . ǡ ʡ ɡ ѡ ʡ ȡ .


29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:36 PM
ɡ ʡ ڡ 3 ǡ 10 .
ѡ ɡ 74 . ӡ 3 4 . .

29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:38 PM
ɡ ɡ .
ˡ ɡ ǡ .
. ɡ '''' ǡ . ӡ ʡ . '' ɡ ''.
ˡ ɡ ȡ . 18 ѡ ɡ ѡ .
ʡ ʡ ɡ .
. '' ''.
ɡ .
.
ѡ . .

29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:40 PM
ӡ ӡ ǡ ɡ 90 ϡ ,2003 .
ʡ .2006 .
100 . ɡ ɡ 10 5 . .


29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:42 PM
ӡ ɡ .
.
.
'''' .
ɡ ʡ ʡ .

29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:44 PM
.
ӡ '' 3 ''.
ǡ ɡ ɡ .


29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:46 PM
Le prsident de la Rpublique, M. Abdelaziz Bouteflika a appel dimanche lensemble des citoyens redoubler defforts pour faire aboutir le processus de dveloppement en Algrie.




"Il est temps que tous les citoyens se mettent louvrage pour mener son terme le processus de dveloppement de notre pays, qui est laffaire de tout un peuple", a soulign le prsident Bouteflika, dans son allocution devant les notables de Ghardaa. Sadressant aux habitants de la wilaya, le prsident de la Rpublique a exprim le soutien total du peuple et du gouvernement, indiquant que sa prsence aujourdhui aux cots de tous ceux qui ont t frapps par les inondations tmoigne de la solidarit qui caractrise lAlgrien dans les moments aussi bien de bonheur que de malheur. Le Prsident Bouteflika a, par ailleurs, insist sur le rle des pouvoirs publics dans la prise en charge des sinistrs, affirmant que laide aurait t plus consquente si lensemble des efforts nationaux avaient t conjugus pour faire face la situation engendre par les inondations

EL WATAN 28/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:48 PM
Difficile de concilier environnement et exigences socioconomiques dans lactivit dexploitation des gisements miniers, en particulier les carrires dagrgats.




Dun ct, ces dernires sont implantes sur des sites naturels ou proximit de zones dhabitations et de lautre, la rgion ne peut sen passer pour satisfaire ses besoins en ce matriau indispensable afin de concrtiser ses diffrents projets. On croit savoir que seule une dcision politique rflchie et rationnelle, faisant appel aux ministres concerns, est mme de prendre en charge tous les aspects dans le strict respect des intrts des uns et des autres. La police minire ne peut elle seule, de lavis de spcialistes, imposer le respect de la rglementation dans ce domaine. Aprs une srie davertissements et de mises en demeure aux exploitants ayant enfreint la loi, elle sest vue dans lobligation, selon sa responsable, de transmettre le dossier aux autorits judiciaires. Cette procdure a t surtout applique aux carrires oprant sur le mont de Sidi Merouane Tns, un site protg qui a t malheureusement ventr affreusement sur le versant donnant sur la mer et la ville ctire du mme nom.

Cependant, les dcisions de fermeture de certaines dentre elles, prises par les autorits de la wilaya, sur proposition de la direction de lEnvironnement, nont pu aboutir pour des raisons purement socioconomiques, prcise-t-on. Lesdits gisements emploieraient, dit-on, de nombreux travailleurs des localits environnantes et leur fermeture signifierait la mise au chmage pure et simple de ces derniers. Ce qui explique sans doute le peu dempressement des autorits mettre en excution leur ultimatum. Celui-ci pourrait se limiter de simples rappels lordre en exigeant, par exemple, ladaptation des quipements techniques aux exigences en matire de protection de lenvironnement par la mise en place de systmes antipollution. Cest ce que tente de faire admettre aux exploitants ladite police minire en les sommant de se conformer scrupuleusement aux dispositions du cahier des charges rgissant cette activit. Si le problme ne se poserait pas pour les nouvelles stations dextraction et de concassage, il est, par contre, trs ressenti dans les anciennes et vtustes installations de production. A noter quil existe 32 carrires dans la wilaya, dont 15 dagrgats, sept de sable, 5 dargile, 3 de tuf et 2 de gypse


EL WATAN 29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:51 PM
Un rseau de vol de voitures a t dmantel, en fin de semaine dernire Oran, par la brigade de la police judiciaire de la sret de wilaya dOran, a-t-on appris samedi auprs de cette brigade. Compose de trois membres dont un mineur, cette bande tait spcialise dans le vol de voitures et la falsification de leurs documents, a-t-on ajout de mme source. Ce rseau, qui a son actif le vol de six vhicules de diffrents types au cours des derniers mois, a t mis hors dtat de nuire suite des investigations qui ont dur plusieurs semaines, lissue desquelles deux voitures ont t rcupres. Les membres de cette bande, parmi lesquels se trouve un individu originaire de la ville de Tlemcen, procdaient la casse de vitres et de serrures des portires de voitures pour accomplir leur besogne. Un des lments de cette bande qui svissait louest dOran a t arrt en flagrant dlit de vol dans la cit Protin, par des policiers en civil. Un autre acolyte a t apprhend bord dun vhicule vol et en possession de faux papiers au centre-ville dOran, tandis que le troisime a pu prendre la fuite. Les membres de ce rseau, gs de 17 38 ans, sont tous des rcidivistes et faisaient lobjet de recherches, conclut-on de mme source.

HORIZONS 29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:52 PM
Les participants aux travaux de la journe de formation et dinformation des inspecteurs de lducation et de la formation Mostaganem ont mis laccent samedi sur la ncessaire amlioration de la gestion pdagogique et de la ractivation du travail du corps des inspecteurs.
Cette rencontre, organise sous le thme gnrique "la gestion pdagogique", a regroup 125 inspecteurs de diffrentes matires et des reprsentants dadministration des directions de lducation des wilayas de Mostaganem, Mascara, Relizane, Tiaret, An Temouchent, Tlemcen, Sidi Bel Abbs, Sada et Oran. A louverture de cette journe de formation, le directeur adjoint des programmes et mthodologies de lenseignement secondaire du ministre de lEducation nationale, Taoucha Assa, a indiqu que lamlioration de la gestion pdagogique et la ractivation du travail des inspecteurs sur les plans du contrle et dvaluation sinscrit dans le cadre des rformes du systme ducatif, lances depuis 5 ans et visant la cration dune cole moderne susceptible de raliser le taux le plus lev de russite dans les trois cycles denseignement.
Dans cette rencontre, laquelle ont pris part galement des directeurs centraux et des directeurs adjoints de la tutelle, cet intervenant a indiqu que le ministre sattelle, travers sa stratgie, assurer la mise en application des rformes et lintroduction de loutil informatique dans la gestion pdagogique, "en adoptant le principe du travail collectif et de la participation positive, pour parvenir la promotion de la vie scolaire et llvation du rendement de lcole dans diffrents domaines".
Le ministre de l'Education nationale, a-t-il ajout, a mis sur pied un programme dactivits annuel au profit des inspecteurs de lducation dans toutes spcialits confondues pour une premire phase, dans lequel les inspecteurs de lducation assurent la supervision et le suivi de toutes les activits programmes, le fonctionnement des diffrents conseils et lexploitation des moyens disponibles, afin de parvenir aux objectifs escompts travers les rformes du systme ducatif. Il est galement question de ractiver lensemble des textes et dispositions relatives la gestion, le suivi et lvaluation.
Le mme responsable a appel l'investissement pour pallier les carences ressenties sur le terrain et cerner les besoins exprims en matire de formation, par le biais de la mise au point dun plan de formation sadaptant parfaitement aux exigences de la gestion pdagogique, tout en programmant les thmes des journes de formation prvu cet effet. Laccent a t galement mis sur la ncessaire promotion et ractivation de la vie scolaire par la redynamisation du rle de lassociation culturelle et sportive scolaire, impliquant la cration de clubs et llaboration de plans daction.

HORIZONS 29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:55 PM
Seize personnes habitant le village de Mekhlfia, dans la commune de Taougrit, situe 50 km au nord-ouest du chef-lieu de la wilaya de Chlef, ont t victimes vendredi soir dune intoxication alimentaire, a-t-on appris samedi auprs de la direction de la protection civile. Les victimes ges de 5 47 ans ont t intoxiques lors dun dner organis loccasion du 40e jour du dcs dun de leur proche, a indiqu la mme source, ajoutant quelles ont t vacues la polyclinique de Taougrit o elles ont t prises en charge.


HORIZONS 29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:57 PM
Le tribunal correctionnel de Annaba a condamn, samedi, six mois de prison avec sursis, assortie dune amende de 30.000 dinars, 65 individus pour tentative dmigration clandestine.
Ce groupe avait t intercept le mois doctobre dernier par les lments du groupement territorial des gardes-ctes de Annaba alors quil tentait de rejoindre la rive nord de la Mditerrane bord dune embarcation traditionnelle, rappelle-t-on. 21 autres individus, candidats eux aussi lmigration clandestine, avaient t arrts dans la nuit de mercredi jeudi dernier au large des ctes de Annaba, rappelle-t-on

HORIZONS 29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 02:59 PM
Le chantier est larrt depuis 2004 ce jour, en raison du manque denveloppe financire lui allouer, nous dit-on. Selon des indiscrtions, les entreprises ayant intervenu contractuellement pour la ralisation de cet difice trouvent du mal recouvrer leurs crances qui se chiffrent des millions de centimes.

Le projet dextension et de ramnagement de la dsormais ex-polyclinique de Hassi Rmel implante proximit de la mosque Ettaqwa, conue pour contenir 60 lits, a englouti un budget de pas moins de 150 millions de dinars. Il a bnfici dune rallonge de 110 pour sa finalisation.
Une fois le projet rceptionn, il tait prvu que louvrage serait dot de plusieurs services tels que le laboratoire danalyses, les services des urgences, de gyncologie, de radiologie et dautres services spcialiss.
Enfin, si ce n'est l'absence de vision managriale dans la gestion des projets chez les lus locaux, l'achvement de cette polyclinique allait mettre fin au calvaire denviron 12 000 mes qui rsident dans cette localit, chef-lieu de dara de surcrot, qui abrite le vaste gisement de gaz du pays. Avec un taux davancement des travaux avoisinant 80%, il ne demeure pas grand-chose faire. Malheureusement, le chantier est larrt depuis 2004 ce jour, en raison du manque denveloppe financire lui allouer, nous dit-on. Selon des indiscrtions, les entreprises ayant intervenu contractuellement pour la ralisation de cet difice, trouvent du mal recouvrer leurs crances qui se chiffrent des millions de centimes et lactuelle APC patauge dans le problme de paiement des dettes cumules. Larrt dudit projet a contraint les responsables en charge de la sant dlocaliser, provisoirement, les services de la dsormais ex-polyclinique, pour lire domicile dans un logement la cit OPGI, ne rpondant gure aux exigences normatives requises par l'OMS, car situ lintrieur dun immeuble conu initialement pour usage d'habitation, du coup, la surface trs exigu contient mal les patients, le peu dquipements y existant et les personnels mdicaux et paramdicaux. Cet tablissement sanitaire accuse un dficit chronique en mdecins spcialistes, notamment des gyncologues. Chose qui force les patients se diriger vers les hpitaux des wilayas voisines. Beaucoup de femmes accouchent chez elles en courant tous les risques imaginables. Faute de spcialistes, elles sont souvent contraintes de parcourir, pniblement, une distance de 120 km vers le sud Ghardaa ou vers le nord Laghouat pour le suivi de leur grossesse ou pour accoucher. En raison du nombre trs rduit en personnel mdical et paramdical, et en matriel et quipements ncessaires, il est devenu, pratiquement, impossible pour ce service public rduit une structure sanitaire de dernier rang sur l'chelle de classement, de dispenser une couverture sanitaire dcente aux populations locales. Ce qui le contraint prodiguer peine les tches lmentaires qui lui sont confies. Il reoit les malades de la commune, mais aussi ceux des localits limitrophes, telles que Bouzbeiar et Tilghemt.
Sans clture ni gardien, le projet d'extension de la polyclinique est laiss l'abandon. Il continue subir les pires conditions climatiques qui ne sont pas sans consquences nfastes sur les structures de l'difice.
Il est noter qu'en sus de la population autochtone rpartie travers les communes relevant de la dara de Hassi R'mel, distante de 120 km au sud du chef-lieu de la wilaya de Laghouat, vient s'ajouter une forte concentration de socits ptrolires qui emploient quelques milliers de travailleurs pour l'exploitation du vaste gisement de gaz y existant, aux cts de Sonatrach. D'o la ncessit d'un hpital des grands brls


LIBERTE 29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 03:01 PM
Pour une premire, cen est une, vritablement : le comit de village dIkhelouine adopte une dmarche nouvelle dans son action.
Sa structure charpente en commissions constitue un vritable excutif aux missions bien dfinies.
Depuis sa constitution, la commission sociale du comit en question a trac un plan daction digne des grandes organisations humanitaires. Dans ce plan, le comit procde dabord au recensement des familles dmunies du village et leurs enfants scolariss en vue de leur assurer ensuite des dons en denres alimentaires, des effets vestimentaires ainsi que des fournitures scolaires.
Pour les enfants ayant atteint lge de la circoncision, la commission sociale du comit prvoit dinscrire les enfants circoncire pour organiser la crmonie chaque anne loccasion du 27e jour du Ramadhan.
Dans son programme qui stend sur le long de lanne, le comit a sign une convention avec lOffice national dalphabtisation et dducation des adultes (Onaea) de Tizi Ouzou aux fins de crer une classe pour lancer des cours dalphabtisation au village. Le 1er novembre de chaque anne, les citoyens dIkhelouine, sous la diligence de leur comit et sa commission sociale, organisent une grande lewzia ou timechret (sacrifice de bufs) pour clbrer lavnement des premires pluies de lanne, synonyme de fertilit dans la mmoire agraire.
La viande sera rpartie, dans une totale quit, sur les familles par un systme galitaire dit tisghar. Ce systme consiste rassembler autant de brindilles de bois, dherbe, ou autres bouts de papier que de lots de viande, appels tikhamin en rapport avec le nombre de familles.
Une personne (gnralement un enfant ou un adolescent), ignorant quelle famille sidentifie chaque brindille ou le bout de papier, est dsigne pour poser ces bouts. Cette anne, timechret a connu un cachet particulier grce lintroduction dun nouveau mode de fonctionnement qui permet de faire payer la viande uniquement par largent de donateurs bienfaiteurs.
Rcemment, il a t distribu des couffins aux familles ncessiteuses. Des dossiers administratifs ont t constitus par ces mmes familles dans lobjectif de tenir un secrtariat de gestion qui incombe la commission sociale du comit.
Cela permettra galement une transparence dans la gestion des dons reus par le comit. Un exemple de dmocratie villageoise. La dmarche du comit, qui sinvestit corps et me dans laction humanitaire, vise rhabiliter lesprit de solidarit qui avait fait la fiert du village dans les temps mmoriaux.
Une dmarche laquelle adhrent entirement les citoyens. Ces deniers se disent prts apporter leur contribution, aussi modeste soit-elle, dans lamlioration du cadre de vie et, par ricochet, de limage de marque du village, qui ambitionne dtre un faubourg de banlieue. Et ce nest pas impossible

LIBERTE 29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 03:03 PM
La ville de Djelfa a t, hier matin, le thtre dun fait la fois rare et dramatique. En effet, pour navoir pas t reu par le premier responsable de la wilaya, un citoyen, dpit, na pas trouv mieux pour exprimer sa colre que de tenter de se donner la mort en se coupant la veine radiale laide dun couteau. Venu avec lintention dexposer ses problmes, cet homme dun certain ge, nous dit-on, qui sest vu refuser de voir le wali, a tent de se suicider au sige mme de la wilaya, devant une foule de ses concitoyens venus eux-aussi pour la mme cause. La malheureuse victime a t transfre en urgence vers lhpital de Djelfa o elle a reu les premiers soins

LIBERTE 29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-29-2008, 03:05 PM
Les premires victimes de cette situation sont toujours les filles dont la scolarisation est sacrifie sur lautel de la misre.

Les villageois travers le territoire de la wilaya de Batna sexpriment dsormais travers des routes coupes, des siges dAPC ferms ou mme des dnonciations auprs des services de scurit. Limportant est de rclamer ses droits mme si on doute que cela changera le cours dune vie publique de plus en plus en dliquescence. Au dbut de la semaine, une dizaine de citoyens du village de Boulefresse, commune dOuled Fadhel, dara de Timgad lest de Batna, ont ferm la RN88, reliant Batna Khenchela, laide de pierres et de barricades pour exprimer leur ras-le-bol des bonbonnes de gaz butane et la ncessit de voir leurs foyers raccords au rseau du gaz de ville.
Dans la dara de Thniat el Abed, au sud de la wilaya, la population de la rgion de Tleth a bloqu la RN78, reliant Batna Biskra, pour manifester contre la dgradation dun quotidien marqu par la vague de froid qui frappe les Aurs depuis le dbut de dcembre. Ici, aussi, les protestataires ont soulev le manque, et parfois labsence totale, des bouteilles de gaz butane.
La mme proccupation a t souleve par les habitants des mechtas de Tafrount et Ouled Ghrour, dans la mme rgion.
Ils demandent tre rgulirement fournis en bouteilles du gaz butane et en mazout.
Ils rclament, aussi, louverture des pistes. La plupart des lves de ces rgions narrivent pas rejoindre leurs coles par ces temps de neige et de fortes pluies. Au cours de la semaine passe, une dizaine de citoyens du douar Ouled Bedda ont ferm le sige de la commune. Au menu de leurs proccupations figurent louverture des pistes par la ralisation dau moins une route goudronne.
Les pistes sont impraticables ds les premires gouttes de pluie et lorsquil sagit de neige, alors l, on reste chez nous, rle lun des manifestants.
Cela contraint nos enfants rester la maison et scher lcole pendant des jours, renchrit un autre.
Les mmes proccupations sont affiches chaque tournant de piste dans les villages de la wilaya.
À Ouled Selam, dara de Ras Layoun, lextrme ouest de Batna, les lves souffrent le martyre pour rejoindre leurs classes. La commune ne dispose, selon des parents dlves, que de deux bus pour transporter environ
3 000 lves vers 17 tablissements scolaires dans les communes voisines. Il sagit de
14 coles primaires, 2 CEM et un lyce. Une grande partie des lves optent pour le transport priv, mais cette solution est onreuse, se plaint un parent. Les premires victimes de cette situation sont toujours les filles dont la scolarisation est sacrifie sur lautel de la misre. Je nai pas confiance de laisser ma fille prendre une voiture avec un tranger dans ces contres ou de traverser une piste pied, mme accompagne par dautre filles, car on ne peut jamais savoir ce quelles risquent de rencontrer sur ces routes, se justifie un autre.
En parallle et sur fond de grogne, des enqutes sur les dpassements signals dans certaines APC sont menes par les services de scurit. Ainsi, la Gendarmerie nationale a dclench, dernirement, une enqute concernant les oprations de ralisation et de distribution du logement rural dans la commune dOued Taga, dara de Theniat el Abed, suite des plaintes de citoyens. Plusieurs dpassements concernant lattribution des logements ont t dvoils.
Ailleurs, une autre enqute est en cours dans la commune de Oued el Ma, dara de Merouana, dont lex-P/APC est le principal mis en cause. Daprs les premires informations, il sagit de lvaporation dune somme de 23 millions de centimes du budget communal. Une somme qui devait tre consacre la distribution du couffin du Ramadhan mais qui nest jamais arrive ses lgitimes bnficiaires. Le juge dinstruction prs le tribunal de Batna a dj convoqu le concern ainsi que des ex-employs de lAPC et des tmoins


LIBERTE 29/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-31-2008, 03:48 PM
'' ''15 ԡ ɡ ɡ ʡ ڡ .
ѡ ɡ ɡ .
.
ɡ .
ɡ ޡ ڡ ʡ ޡ . ޡ ԡ .
ѡ ޡ ԡ ա ϡ .
ȡ ޡ '''' ǡ .


31/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-31-2008, 03:51 PM
ڡ ӡ . .
'''' ̡ '' .. '' . ɡ ѡ .
.


31/ 12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-31-2008, 03:55 PM
ӡ ӡ '' '' 1999 .
05 ڡ ɡ .
121 ǡ ʡ .
ʡ '''' '' '' ɡ .


31/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-31-2008, 03:57 PM
ɡ ӡ ѡ 39 ǡ ʡ .
ɡ ݡ ɡ ɡ .
ɡ .
֡ .
ߡ ѡ ݡ .
ɡ '' ݡ ѡ ʡ '' ɡ ѡ .
'' ǡ ɡ ѡ ϡ ɡ ɡ ''.
ʡ ɡ ɡ ѡ .


31/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-31-2008, 03:59 PM
ϡ ӡ 400 . 600 .
ɡ 400 ɡ ɡ .
ڡ ϡ ڡ '' ɡ ɡ '' ʡ ɡ .
200 70 ɡ . ϡ ɡ ѡ .
ɡ 16 ɡ .
ɡ ء 6 ء ɡ 600 .


31/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-31-2008, 04:03 PM
.
'''' .
. . . .
ǡ ء .


31/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-31-2008, 04:09 PM
Une confrence-dbat consacre au "rle des organisations de la socit civile dans la relance de lconomie nationale" sest tenue, dimanche dernier Skikda, linitiative de lacadmie de la socit civile algrienne "ASCA".
Le secrtaire gnral de cette association, M. Ahmed Chenna, a soulign au cours dune intervention devant des experts et des universitaires spcialiss, que "la ralit du dveloppement conomique en Algrie, lheure des grandes rformes engages depuis le dbut du 21me sicle, confirme le caractre diversifi et en augmentation continue de linvestissement".
Il a considr que lconomie des nations est "tributaire dune participation et dune implication plus importantes de la socit civile, des associations, des organisations et des syndicats tout ce qui contribue asseoir la bonne gouvernance". Il est temps pour les associations de "rompre avec le style traditionnel dactivit, pour se mettre au diapason des mutations en cours dans les domaines politique, conomique et social", a estim M. Chenna, ajoutant que "le mouvement associatif et les ONG occupent davantage despace, sils contribuent encore plus au dveloppement".
Le prsident de lASCA a galement estim que "lacadmie, fonde en 2003, uvre pour permettre la socit civile dassurer le lien entre le citoyen, ladministration et les institutions publiques, tout en constituant une ppinire de comptences nationales et un partenaire dans la prise de dcision".
Evoquant la situation en Palestine occupe, le secrtaire gnral de lASCA, tout en annonant que "les bureaux de lacadmie de la socit civile algrienne ltranger lanceront une campagne de solidarit avec le peuple palestinien", a dnonc les crimes commis Ghaza qui constituent, a-t-il dit, "une condamnation mort contre le peuple palestinien". En marge de cette confrence-dbat, lASCA a remis la distinction "El Harf Edhahabi" M. Bouguerra Soltani, ministre dEtat, invit dhonneur cette rencontre.

HORIZONS 31/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
12-31-2008, 04:11 PM
Les superficies rserves loliculture dans la wilaya de Mascara ont doubl ces cinq dernires annes, passant de 7.000 plus de 13.000 hectares, a-t-on appris auprs du chef de service du suivi technique et de la production agricole de la Direction des services agricoles. L'engouement enregistr dans cette wilaya pour loliculture a t favoris par les facilits et le soutien que lEtat a accord au secteur de lagriculture et lintroduction de nouvelles techniques dirrigation des oliviers, dont 2000 hectares ont t dots du systme de goutte goutte.
L'oliculture ne se limite dsormais pas la localit de Sig, connue par ce genre de spculation, mais elle sest tendue vers plusieurs autres localits dont Ain El Beniane, Ghrous et Aouf, lesquelles ont bnfici de diffrents programmes de soutien l'agriculture et au dveloppement rural. Au cours de cette semaine, un programme portant sur la plantation de 240 hectares doliveraies vient dtre lanc dans les rgions montagneuses.
La wilaya de Mascara dispose actuellement de plus de 1,875 millions darbres productifs totalisant un rendement, au cours de cette saison, de plus de 335.000 quintaux dolive de table. 26 units de conserverie ont t cres la faveur de lamlioration du rendement qui sajoutent aux 200 dj oprationnelles au niveau la wilaya de Mascara.

HORIZONS 31/12/2008

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:38 PM
ѡ ɡ ɡ .
. ɡ . ޡ ɡ ɡ ѡ ϡ .
ޡ ǡ ɡ ˡ ǡ ɡ ɡ ɡ . ̡ ϡ ݡ .
ϡ ޡ ɡ ɡ ɡ ǡ . ˡ ɡ .
ɡ ɡ . ɡ ޡ ɡ ޡ .


2009-01-04

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:40 PM
ɡ ǡ .
5 12 368 .
35 . ǡ ʡ .
.
ɡ .

04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:42 PM
͡ ϡ ǡ .
.
ɡ ʡ ʡ ɡ ɡ . . ء . . ɡ ϡ .


04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:44 PM
. ֡ .
'''' ɡ '' '' ǡ 7 . '''' . Ӻ ѡ ɡ ǡ ̡ ݺ . .
ѡ غ ʡ ȡ . ̡ 1200. '''' . '''' .
ɺ . ̡ ʡ 2000 ɡ ɡ .
ɡ ɡ ޡ ''''. .
ʡ ѡ 2002 ɡ ɡ ʡ .


004/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:46 PM
ɡ .
ɡ ʡ ߡ . ɡ .
'''' '''' ʡ ǡ . ǡ .
'''' ʡ ֡ ɡ . ǡ ɡ .
. ɡ .


04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:48 PM
ӡ ɡ .
ɡ 15 ɡ - - .
ӡ ɡ ѡ - - . ɡ ѡ .
͡ .

ڡ ӡ ȡ .
ɡ .
.
ӡ .
ɡ ɡ . ɡ 13 17 ɡ . ߡ ɡ ޡ .
ɡ ɡ ɡ . ݡ ʡ .


04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:49 PM
318 5 ʡ
ȡ 90 '' ''.
15 2003 ɡ ɡ ͡ 318 ߡ ɡ ʡ ɡ 5 ɡ 90 318 '' '' ɡ .


04/01/2009

m10
01-04-2009, 01:51 PM
ѡ . ǡ .


04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:52 PM
'' '' ѡ . '' '' . ɡ ǡ ѡ .
. ӡ '' ʿ''.
'''' '' '' . ɡ .


04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:55 PM
ɡ ʡ ɡ ɺ . ɡ . ɡ . '''' ɡ . ѡ ѡ ǡ . .


04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 01:57 PM
ȡ ӡ ɡ ɡ '' '' .
ӡ ɡ ϡ 12 .
'''' ɡ . .
70 ǡ 60 . .
ڡ ӡ ɡ ǡ .
.
ɡ ǡ ڡ . ɡ ѡ ɡ .
ѡ .


ȡ ӡ ɡ ɡ '' '' .
ӡ ɡ ϡ 12 .
'''' ɡ . .
70 ǡ 60 . .
ڡ ӡ ɡ ǡ .
.
ɡ ǡ ڡ . ɡ ѡ ɡ .
ѡ .


04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:00 PM
A Kendira, les citoyens comme les responsables locaux ne savent pas quel saint se vouer. Et pour cause, le tronon de la RN75 qui relie la wilaya de Bjaa celle de Stif, et qui passe par leur commune, est dans un tat de dgradation avanc. En effet, du chef-lieu de la dara de Barbacha, dont dpend cette commune, jusqu la limite de la wilaya de Bjaa avec celle de Stif, la route devient de plus en plus difficile emprunter pour les vhicules.




Elle est bitume mais reste, cependant, rtrcie, monte en zigzag et des nids de poules sont visibles un peu partout. Des raccommodages on t effectus mais sans aucun effet. Les glissires qui ont t installes depuis peu pour prvoir les risques de drapages font que cette route est devenue de plus en plus rtrcie, rendant difficile le croisement de deux vhicules. Par endroits, la route compltement dfonce, prend laspect dune piste agricole comme la si bien qualifie le premier responsable de la localit. Des dfectuosits qui font que son amnagement devient par consquent une urgence. La DTP parle dun plan quinquennal 2010-2015. En attendant le projet de son amnagement, que doit-on faire ? sinterroge Djamel, habitant de la commune et transporteur de voyageurs de son tat. Pourtant, poursuit-il, cette route constitue un contournement pour les vhicules se rendant Stif lorsque les encombrements se multiplient sur la RN9 pendant les saisons estivales . Il faut dire que le problme dure depuis longtemps. Ni les interpellations des pouvoirs publics par les responsables locaux ni celles faites par les citoyens de la commune travers la presse nont eu dchos pour le moment. Une situation qui fait dire au premier responsable de la commune quil va comme dernier recours, finir par organiser une marche avec les citoyens de la localit .

Ihebachene via Stif

En plus de ce tronon de route dgrad, les problmes Kendira ce nest pas ce qui manque. Souffrant de lisolement puisque cette commune culmine plus de 1000 mtres daltitude et distante de 50 Km du chef-lieu de la wilaya de Bjaa, les commodits et les ressources financires font dfaut et des difficults sont rencontres quotidiennement par le citoyen. Des difficults que le vice-prsident de lAPC, M. Ayadi, nous grne. Il cite le cas de cette cole o un seul enseignant assure les cours cinq niveaux dans une mme salle et la mme tranche horaire. Est cit aussi le cas dIhebachene, un village de la commune, dont laccs est devenu impraticable. Pour sy rendre, dit-il, il faut entrer dans le territoire de la wilaya de Stif et venir dans notre village . Il voque aussi le cas de cette dcharge publique situe dans le territoire de la wilaya de Stif mais qui surplombe un village de la commune. Les autorits de la wilaya de Stif ont t interpelles sur les dangers que reprsente cette dcharge, mais en vain affirme t-il.

Par ailleurs, le branchement au rseau de gaz naturel se fait toujours attendre. La maison de jeunes dont dispose la localit est quipe, mais sans directeur depuis 2005. Le centre de sant prsente des dfectuosits comme ltanchit et le problme des inondations , selon notre interlocuteur. De multiples dsagrments qui sajoutent au manque de ressources financires de la commune, puisque la location dengins et leau constituent lessentiel des ses propres sources de financement. Cependant et selon le deuxime responsable de la commune, la localit bnficiera du PPDRI (plan de proximit et de dveloppement rural intgr), mais cela reste toujours dans le stade des promesses. En attendant quune attention particulire soit porte par les autorits cette commune, ce sont 5 600 mes qui font face des difficults au quotidien. Une localit o lexode rural a fait son effet


EL WATAN 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:02 PM
Les promesses de garantir la distribution deau potable H24 au profit dune partie de la population nont pas t tenues. Il faudrait peut-tre attendre la mise en service dun troisime barrage, celui de Bouggous, et dune usine de dessalement de leau de mer, prvus dans la wilaya dEl Tarf, pour que leau potable puisse tre disponible en permanence.




Le niveau de lalimentation en eau potable, assure actuellement par les barrages de Cheffia et de Mexa et 61 forages, ne reflte pas le volume des investissements injects entre 1999 et 2007. Le secteur de lhydraulique a bnfici, durant cette priode, de 21,62 milliards de dinars, destins au financement de 691 oprations inscrites au titre des programmes communaux et sectoriels de dveloppement (PCD-PSD) et sur le budget de wilaya. Limpact de ces oprations ne peut tre apprci, pour le moment, sa juste valeur du fait que des projets sont encore en ralisation. Il convient cependant de constater une volution significative des indicateurs hydrauliques.

A titre indicatif, les plages horaires de distribution deau potable sont passes de 6 h/ j en 1999 12 h/ j en 2007. Ce ratio est rest au mme niveau en 2008, o il a t enregistr des coupures frquentes dans certaines zones de la wilaya. En termes de ralisation, les investissements publics, engags depuis 2007 dans le secteur de lhydraulique, ont permis lextension du rseau dapprovisionnement en AEP, compte tenu du fait que Annaba est tributaire des wilayas limitrophes, en cette ressource. Il a t ainsi procd la construction de deux stations de transfert deau pour lalimentation des populations du sud-ouest de la wilaya (Chorfa, An Berda, Eulma, etc.), partir des forages de Guelat Bou Sba (Guelma) et de Guerbez (Skikda). Cette opration a t accompagne de travaux de renouvellement des rseaux de canalisations sur une longueur de 34 595 m, englobant les communes de Annaba, Seradi, El Bouni, El Hadjar, Sidi Amar, An Berda, Oued Aneb, Chorfa, Berrahal, Trat et Chetabi, en plus de la ralisation de 840 branchements de maisons individuelles au rseau dAEP. Par ailleurs, des efforts restent faire concernant le volet de lassainissement, compte tenu des multiples contraintes gnres par une extension urbanistique effrne et anarchique.

Outre la vtust des rseaux dassainissement dans certaines cits, il y a eu lieu de signaler que des quartiers ne disposent pas encore de canalisations dvacuation des eaux uses. Cette situation contribue dailleurs la dgradation du cadre de vie. Le rseau dassainissement, qui a atteint aujourdhui plus de 1 000 km, alors quil ne dpassait pas en 1999 les 885 km, a enregistr un renforcement des stations de relevage en transformateurs lectriques. Cet effort dinvestissement na pas permis, jusqu prsent, une bonne prise en charge des besoins lis la lutte contre les inondations. Les chutes de pluies, ayant t enregistres durant le mois de dcembre 2008, ont provoqu la peur dans les zones basses de la ville de Annaba, o leau a investi certains quartiers, notamment la Plaine Ouest et la Colonne


EL WATAN 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:04 PM
La violence, dans le milieu des jeunes, prend de lampleur chez nous. Aprs lavoir longtemps ignore, les autorits commencent en prendre srieusement conscience.




A cet effet, loffice des tablissements des jeunes (ODEJ), dans le cadre dun programme initi par le ministre de la Jeunesse et des Sports, dont le principal objectif est la sensibilisation et la lutte contre la violence dans le milieu des jeunes, sest lanc, travers diverses activits, dans la lutte contre ce phnomne. Combien de fois a-t-on vu, dans un stade, un match de football dgnrer en bataille range entre joueurs et spectateurs, stendant mme aux artres de la ville dans un affrontement entre forces de lordre et supporters, donnant limage dgradante dune guerre sanglante ? A prsent, il nous arrive dassister des spectacles dune violence inoue dans des quartiers jadis rputs paisibles. A leffet de sensibiliser les citoyens, lODEJ a organis des expositions de photos portant sur le thme, dans le hall de son sige, du 10 au 23 dcembre, et du 12 au 17 du mme mois, au niveau des tablissements des jeunes de diverses localits de la wilaya, qui se sont acheves par la cration dune revue et dun dpliant sur le sujet, ayant permis de toucher un public constitu de plus de 44 000 jeunes. Quatorze rencontres auront regroup des cellules dcoute et de prvention de la sant des jeunes en faveur de 2 860 personnes de cette frange, en diffrentes communes de la wilaya, autour de la violence en milieu jeune et du Sida. En outre, un tournoi de football intercommunal, en partenariat avec la cooprative Selsabil, dont le slogan tait Non la violence, oui la paix ! a runi, selon les responsables de lODEJ, 46 000 footballeurs issus de 12 daras de la wilaya ; la finale, qui devait se jouer en ouverture du match-retour de la coupe des champions arabes, na pas eu lieu cause du forfait du club soudanais dEl Hillel. Un autre tournoi de six, du 4 au 18 dcembre, runissant plus de 24 000 participants, a concern plus de 12 tablissements de jeunes. Chaque rencontre a t prcde dun mini-dbat sur la violence. Par ailleurs, des rencontres sur les ondes de la radio, avec interviews de victimes de violence, des analyses psychologiques, suivies de dbats ouverts sur ce phnomne, ont t animes par des psychopdagogues, des psychologues, des cadres de la direction de la jeunesse et des sports et des reprsentants dassociations de jeunes.

Des sorties et des rencontres de sensibilisation et dinformation, encadres par la cellule dcoute et de prvention de la sant des jeunes, dont les thmes taient le sport et la violence, ont runi environ 200 personnes. La culture naura pas t en reste, puisque le 4 dcembre, une slam-session, suivie dun dbat libre sur la violence, a mis en contact quelque300 invits au sige de lODEJ, avec llaboration dune chanson koulna khaoua manach aadaoua (Nous sommes tous frres et pas ennemis). Cet hymne la non-violence est diffus quotidiennement sur les ondes de la radio, et a t tendu tout le territoire national. Des personnalits de tout bord, sportives, culturelles et politiques, ont particip ce combat acharn contre la violence, qui peut mener la socit, algrienne, notamment jeune, une destruction radicale. Ce genre dactions ne doit pas sarrter ; cest tous les jours et tous les niveaux, la maison, lcole, dans la rue que lon doit apprendre le civisme nos enfants , dira, en conclusion, tout ce monde


EL WATAN 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:06 PM
Un comit de quartier, aura pour objectifs, de veiller

la salubrit de la cit et la prservation de son environnement

Une nouvelle dcharge communale, implante dans un site distant de 10 km du tissu urbain de Sidi Ammar, sera oprationnelle au cours de l'anne 2009, annonce M. Rouani, le prsident de lAPC de Sidi Ammar, wilaya de Tipasa.

On espre que cette fois-ci sera la bonne. Car depuis le temps qu'on attend la concrtisation de ce projet, forcment le scepticisme gagne davantage nos espoirs de nous voir un jour dbarrasser dfinitivement de la dcharge actuelle, diront, ce propos, des citoyens de la ville, particulirement les habitants du quartier communment appel la cit des 23+18 logements volutifs.
Le doute et les tourments qui rongent les rsidents de cette cit illustrent, en quelque faon, la situation, pour le moins incommodante, qui prvaut chez eux. En effet, le quartier en question, situ la lisire de la ville, est mitoyen de la dcharge communale. Elle est juste l, quelques mtres de ma demeure, dira Mohamed, l'un des rsidents.
Tout le monde ici en souffre. Mme en faisant l'effort de dtourner le regard ailleurs pour ne pas la voir, les odeurs pestilentielles qui y manent nous rappellent tout le temps sa prsence. Cette dcharge nous pourrit la vie, dira Rachid, une autre victime de la dcharge. En effet, loin des regards curieux, la dcharge communale de Sidi Ammar couve ses ordures et autres immondices sur un terrain vague qui longe la berge de loued El Hachem. Les dunes de dtritus qui y se sont formes rivalisent, pour ainsi dire, en hauteur avec les toitures des maisons avoisinantes. Juste ct, un stade, actuellement en cour d'amnagement, une aire de jeu ou ce qu'il en ressemble et tout fait en face, une range de maisons, de type architectural identique.
Dans ces lieux, le contraste prend toute sa signification relle. Et pour cause, la tranquillit et la propret qui rgnent dans le quartier et ses venelles, s'opposent la laideur et les nuisances de la dcharge. Et l ce n'est, comme dirait-on, que la partie apparente de l'iceberg tant le marasme des habitants est plus profond. Il faut attendre les mois de mars et davril lorsque qu'on commence incinrer sur place les ordures pour comprendre vritablement notre dsarroi. Alors, personne n'y chappe.
La fume qui sy dgage assaille tout le voisinage. Mme d'autres quartiers, pourtant loigns, en souffrent. C'est tellement infernal qu'on est obligs de fermer presque toujours les fentres pour pargner le peu d'air pur qui subsiste dans nos demeures, dira un autre habitant. N'tant pas les seules nuisances, nos interlocuteurs affirment qu'il n'est pas du tout rare de croiser dans la rue et mme dans les maisons de gros rats qui y circulent librement. Et ce n'est pas tout.
Durant l't, des voisins ont eu la malheureuse surprise de trouver chez eux des serpents, et je vous pargne la guerre qu'on mne contre les bataillons de moustiques qui nous pourrissent la vie, confie Mohamed. Face cette situation, les autorits ont-elles ragi ? L'existence de cette dcharge remonte plus de vingt ans. A l'poque, la ville n'tait pas aussi grande.
Depuis, de nouveaux quartiers, comme le ntre, se sont greffs au plan urbain initial. Normalement, la dlocalisation de la dcharge serait intervenue au mme moment que l'extension. Cela dit, ce n'est pas le cas, et ce malgr nos sollicitations formules l'adresse des autorits locales, regrette pour sa part Rachid. Et de poursuivre : rcemment l'APC a obstru le passage qui donne de notre quartier la dcharge. Cette mesure a t dcide pour viter que les camions dversent les ordures proximit de nos demeures.
Depuis, ils (les camions) empruntent un autre dtour. Seulement, notre sens, cette solution provisoire est insuffisante. Contact, le P/APC de Sidi Ammar affirme qu'en attendant l'ouverture de la future dcharge communale, ses services veilleront ce que les nuisances de l'actuelle dcharges soient jugules.
D'ici que la nouvelle dcharge soit oprationnelle et comme palliatif, nous allons entreprendre, ces jours-ci, sur le site, une opration qui consistera couvrir les ordures par de la terre.
Cette action provisoire, qui sera prcde par des travaux de dblaiement, dmunira les nuisances de la dcharge, prvoit le prsident d'APC. Par ailleurs, les rsidents du quartier comptent s'organiser en association de comit de quartier.
Il est temps qu'en notre qualit de citoyens de nous organiser pour soumettre nos dolances dans un cadre lgal. Notre association de comit de quartier qui sera la premire au niveau de toute la ville, aura entre autres objectifs, de veiller la salubrit de la cit et la prservation de son environnement, affirmera Mohamed


HORIZONS 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:08 PM
Lanne 2008 a t marque par un grand nombre daccidents de la circulation la wilaya de Bejaia et ce, malgr la relative rgression enregistre en comparaison avec lanne 2007. Selon le bilan de la protection civile, le nombre de morts a baiss de 7, les mmes services ayant enregistr 64 morts et 1.392 blesss. Un nombre justifi par les services de la sret par llargissement du parc auto en augmentation de 30.000 vhicules, nonobstant le non-respect du code de la route. Ces accidents, au nombre de 847, selon toujours la protection civile, pour lanne 2008 et dont 489 ont t enregistrs dans les diffrentes villes de la wilaya en rgion urbaine, ont touch un grand nombre de pitons, tandis que les accidents enregistrs sur les routes nationales restent les plus meurtriers en raison du grand trafic enregistr sur ces routes. Notamment sur laxe de la RN9 reliant Bejaia Stif et RN12 reliant Bejaia Tizi Ouzou sur laxe Bejaia-El Kseur qui reste le plus dangereux comme en tmoigne le nombre de sinistres enregistrs durant lanne coule et qui dpasse les 50% du nombre total des accidents enregistrs par les services de la police, la gendarmerie et la protection civile de la wilaya de Bejaia. Une campagne qui se poursuivra, selon les services de la police de la wilaya de Bejaia, sur toute lanne 2009 pour maintenir la tendance la baisse.
N. El Houda.

HORIZONS 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:09 PM
La localit de Mkira au sud de la wilaya n'est plus livre elle-mme et la merci de tous les dlinquants de la rgion. Et pour cause, une brigade de gendarmerie installe il y a peine une semaine de cela est venue point nomm pour remettre de l'ordre dans cette localit incruste entre les villes de Tizi-Ghenif (Tizi Ouzou) et de Chabat El Ameur (Boumerds). une opration coup-de-poing qui a vis un lieu de la dbauche au centre de cette localit dans une baraque servant de bar clandestin et o tous les oisifs de MKira se retrouvent de jour comme de nuit drangeant parfois mme la quitude des citoyens. Au cours de cette opration, les gendarmes ont interpell et arrt sept personnes sur lesquelles il a t retrouv un peu plus de 550 grammes de kif trait et l'intrieure du bar de fortune une importante quantit de bouteilles de boissons alcoolises d'une valeur de plus de 200.000 DA. Avant de prsenter les personnes arrtes par devant le parquet de Dra-El-Mizan, les gendarmes ont pris le soin de dtruire le bar tout en lanant un avis de recherche l'encontre du propritaire qui avait russi prendre la fuite. Cette opration et cette prsence des gendarmes ont fini par apporter quitude et srnit la population de Mkira qui ne se sent plus livre aux malfrats et autres dlinquants
R. H.

HORIZONS 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:12 PM
170 logements sociaux ont t attribus dans la commune de An Babouch, situe 9 km de la ville de Oum-El-Bouaghi, selon la cellule de communication de la wilaya. La distribution a t assure par une commission de dara et un dlai de huit jours est accord pour la dposition dventuels recours.
300 logements sociaux participatifs du programme quinquennal 2005/2009 seront livrs la mi-janvier dans la ville de An Mlila, a rcemment indiqu le wali.

HORIZONS 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:14 PM
Gre illgitimement pendant deux dcennies par un groupe de viticulteurs en raison dun agrment tomb en dsutude car non conforme aux textes statutaires, la cooprative ne pouvait trouver sa raison dtre.

Les 121 viticulteurs de la wilaya qui se sont retrouvs rcemment au sige de la Viticoop pour lire le nouveau bureau de la cooprative dont ils sont adhrents ont t contraints de reporter leur AG extraordinaire que les membres de lancien bureau ont russi faire avorter.
En effet, en prsence des services de scurit venus en force pour la circonstance afin de parer tout drapage en raison des enjeux qui caractrisent cette AG, du DSA, ainsi que des reprsentants de lUNPA et de la Chambre dagriculture, les portes du sige de la cooprative sont restes closes alors que mme le gardien a disparu comme par enchantement provoquant ainsi un climat de tension chez lassistance.
Devant cet tat de fait, M. Othmane Houari, directeur des services agricoles de la wilaya de An Tmouchent, est intervenu pour temprer lardeur en invitant les membres prsents faire preuve de sagesse. Lors de son intervention, ce dernier na pas fait dans le dtail en dplorant cet tat de fait accusant les responsables de lancien bureau de la cooprative de perturber lopration dassainissement de la filire vitivinicole entame par les pouvoirs publics. À ce titre, lorateur a annonc quune plainte sera dpose ds ce mardi par la commission de prparation des lections auprs du procureur de la Rpublique prs du tribunal de An Tmouchent.
Selon M. Athmane Houari, ces derniers qui graient des sommes colossales ont tout fait pour faire fuir les viticulteurs dsireux dadhrer la Coopvit pour leurs seuls intrts personnels et au dtriment de la filire. Je savais que les cotisations fixes lgalement 1 000 DA ont t leves pour dissuader les viticulteurs, dira le directeur. Gre illgitimement pendant plus de deux dcennies par un groupe de viticulteurs en raison dun agrment tomb en dsutude car non conforme aux textes statutaires notamment en ce qui concerne le renouvellement des organes et la prsentation annuelle des bilans, la cooprative ne pouvait trouver sa raison dtre.
Ainsi, suite une dcision du wali, la Coopvit a t dissoute laissant le soin une commission provisoire prside par M. Addada Okacha de prparer cette AGE. Selon M. Amamra Mohamed, prsident de la Chambre dagriculture de la wilaya de An Tmouchent, lancien bureau de la Coopvit a bafou le dcret 96-459 du 18/12/1996 fixant les rgles applicables aux coopratives complt par la circulaire ministrielle 037 du 15/02/1997 qui organise titre transitoire les conditions dagrment et tout larsenal juridique qui accompagnent ces deux textes rglementaires. Il va sans dire que le secteur de la viticulture au niveau de la wilaya de An Tmouchent a travers des moments de crise dans un pass rcent et o la Coopvit tait out. Pour les autorits de la wilaya, la redynamisation de la filire devra passer inluctablement par lassainissement du secteur, notamment le renouvellement du bureau de la Coopvit


LIBERTE 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:16 PM
Dclare depuis plusieurs semaines par les autorits locales de la wilaya, la guerre contre le march informel bat son plein travers lensemble du territoire de la ville de Chlef. En effet, les nombreux commerants illgaux et autres vendeurs la sauvette qui exposent anarchiquement leurs diffrentes marchandises sur lensemble des trottoirs et principales artres de la ville, et dont le nombre ne fait que crotre tonnamment au fil du temps, sont longueur de journe traqus par les services administratifs comptents. Ce genre dactivits commerciales illicites qui sest dvelopp dune faon extraordinaire ces dernires annes dans les principaux quartiers de la ville prend continuellement de lampleur et provoque ainsi de grandes perturbations sans prcdent dans la circulation des pitons, et des automobilistes aussi.
Cela fait bien longtemps que cette regrettable situation perdure. En plus des difficults quotidiennement rencontres par les pitons qui sexposent rgulirement au danger en empruntant la chausse la place du trottoir, nous, commerants honntes et loyaux, puisqu jour en matire de payement dimpts et de plusieurs autres charges relatives aux loyers, aux versements des cotisations Casnos et des salaires de nos employs, ne travaillons plus comme auparavant. Le taux de la rentabilit financire de notre commerce a sensiblement diminu et ce, depuis que ces vendeurs la sauvette ont occup illicitement le long du trottoirs face nos boutiques respectives. Non seulement ceux-ci ne sacquittent daucune obligation financire envers lÉtat, mais encore ils exposent leurs marchandises mme les entres principales de nos magasins respectifs. Ils sont alls encore plus loin en interdisant nos clients de garer leurs voitures le long du trottoir. Et Dieu sait combien de fois des scnes de bagarres ont clat entre eux, et les clients qui on a refus le stationnement en question. Franchement, cela devient de plus en plus insupportable, se plaignaient de nombreux commerants la cit des Vergers, qui accueillent aujourdhui avec satisfaction laction que mnent les pouvoirs publics locaux par le biais de la commission mixte installe cet effet afin dradiquer dfinitivement le commerce informel. Compose de reprsentants des directions de wilaya, du commerce et de lenvironnement, de la Sret de wilaya, des services de la dara et du bureau communal dhygine de Chlef, cette commission a dj procd, au cours de ses sorties quotidiennes sur le terrain, la saisie de 500 kg de marchandises et autres produits alimentaires, et de 1 859 lots de diffrentes sortes de vtement qui taient exposs le long des trottoirs de la ville et qui ont t orients ensuite vers les pensionnaires du centre daccueil des personnes ges de Chlef

LIBERTE 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-04-2009, 02:18 PM
Le corps inanim dun jeune homme dune trentaine danne a t dcouvert, rcemment, sur la plage de Benabdelmalek-Ramdane, quelque trente-deux kilomtres au nord-est de la ville de Mostaganem.
Vraisemblablement rejete par la mer, la dpouille mortelle a t dcouverte par des lments du dtachement de la garde communale, lors dune ronde de routine. Le cadavre portait un survtement noir et blanc, une montre fige 7h15 et un gilet de sauvetage de couleur rouge. Bien que nayant pas encore t identifi, il sagirait probablement du corps dun prtendant lmigration clandestine. Évacu par les lments de la Protection civile, le cadavre a t dpos la morgue de lhpital Che-Guevara de Mostaganem en vue de son autopsie. Les services de la Gendarmerie nationale, territorialement comptents, ont ouvert une enqute afin didentifier la victime puis lucider cette dcouverte macabre qui dfraie, depuis, la chronique locale.

LIBERTE 04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-05-2009, 03:05 PM
'''' ɡ ӡ ɡ ɡ ɡ .
ɡ ӡ ɺ ɡ ѡ ɡ . ɡ '' ɡ '' '''' '' '' .
ɡ ѡ '' '' '''' ɡ .

05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-05-2009, 03:07 PM
ԡ ݡ .
50 2005 16 ǡ .
. ѡ .
50 ɡ ǡ . ɡ 50 2003 2001 ɡ 2004 .
2005 16 ǡ .
ɡ 2005 120 ǡ ǡ ɡ ǡ 500 .
30 ɡ ϡ ڡ . ǡ .


05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-05-2009, 03:10 PM
ɡ ɡ
.
ѡ ɡ .
ա ʡ .
'' '' '' '' '' '' . ɡ .
ء .
ɡ ɡ ѡ .

05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-05-2009, 03:12 PM
'''' ɡ .
ɡ '''' . . ǡ ʡ 5 . '''' ڡ . '''' ǡ ҡ ͡ ա .


05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-05-2009, 03:14 PM
ɡ .
ɡ . ʡ '''' . ɡ 150 .
ǡ ߡ . ǡ 1947 .


05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-05-2009, 03:17 PM
Les 99,44 heures de coupure enregistres en 2008 ont pnalis 410 clients et provoqu un manque gagner en gaz non vendu de 6 496 m3.




Lors dune journe dtude technique, organise la fin de lanne dernire, par la Sonelgaz, celle-ci a annonc un chiffre effarant des espaces agresss par les constructeurs aussi bien publics que privs. Les atteintes des rseaux de gaz et dlectricit en service par des constructeurs non avertis reprsentent un risque majeur pour la population et causent un prjudice moral et un autre financier la compagnie. Dans un rapport conu par les animateurs de cette rencontre, la mauvaise mise en uvre des projets de construction qui ne tiennent compte ni des rseaux souterrains ni des espaces dloignement des rseaux lectriques de haute et de moyenne tension a t ouvertement dnonce. Laccaparement de terrains ou despaces non compris dans les plans de masse, conjugu labsence dun contrle rigoureux et lindiffrence de certaines instances, ont t lorigine dun prjudice financier en gaz dune valeur de 70 7757,62 DA pour lanne 2008.

Les 99,44 heures de coupure enregistres pendant la mme priode ont pnalis 410 clients et provoqu un manque gagner en gaz non vendu de 6 496 m3. Les intervenants ont galement fait tat, dans leur rapport annuel, de 14 780 m du rseau de moyenne tension et de 7 290 m du rseau de basse tension dvier cause des extensions urbaines anarchiques et des attributions de lots de terrain sans respect aucun pour les normes requises. Pour parer ces atteintes, les responsables de Sonelgaz prconisent le renforcement des rondes de surveillance priodique, le refus du raccordement au gaz et llectricit aux personnes ou entits morales en position dagression, lenvoi des mises en demeure et le dpt de plaintes au niveau des instances judiciaires comptentes. LAPC, la DUC, lOPGI, la DTP, lETRS, la DMI, la DLEP, la Protection civile et la gendarmerie nationale, convis cette rencontre, ont t sollicits pour contribuer lutter contre ce problme. Il a t, ainsi, demand au service de lurbanisme de lAPC dexiger la main leve de Sonelgaz pour toute nouvelle construction. Laquelle mentionnera la non-agression de ses ouvrages. La consultation de la DMI avant la dlivrance des permis de construire, le respect du plan de masse par les constructeurs, viter lors de limplantation de ouvrages de Sonelgaz les proprits prives, les terrains situs en zones dextension urbaine et limplication positive de lAPC et des instances de contrle sont autant de mesures mme de mettre fin un phnomne qui va crescendo, malgr le danger quil reprsente


EL WATAN 05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-05-2009, 03:20 PM
Linformatisation du service dtat civil de la commune de constantine est acheve 100 %, apprend-on auprs de Mohamed Benlachehab, prsident de la commission des affaires publiques et de la rglementation, qui prcisera que ce dispositif sera oprationnel ds que le ministre de lIntrieur et des collectivits locales donnera son feu vert.




Une section spciale a t installe pour veiller au bon fonctionnement des rouages mis en place pour rduire leur plus simple expression les dmarches de citoyens, lesquelles taient jusque-l sclroses par des lenteurs administratives la limite du supportable. Par ailleurs, lon saura quun nouveau dispositif a t mis en place pour la dlivrance des documents administratifs. Nous commencerons par la dlivrance, dans un dlai maximum de 48 heures, aux citoyens rsidents dans la wilaya de Constantine, des extraits de naissance issus de la matrice lesquels taient auparavant dlivrs en 8 jours , a not le mme responsable, tout en affirmant que ces mesures seront applicables auprs des 9 secteurs urbains et des 5 antennes places sous tutelle. Il tiendra relever que la dure de dlivrance de ces documents administratifs est rduite une heure pour les citoyens rsidant hors wilaya. Il est noter galement la politique de dcentralisation adopte dans ce sens, lexemple de la dlivrance au niveau des 9 secteurs urbains et des antennes sous tutelle de documents administratifs rdigs en langue franaise, notamment les extraits de naissance, de mariage et de dcs issus de la matrice. Cest un grand pas en avant, sachant que dans un pass rcent lobtention de ces documents relevait tout simplement du parcours du combattant.

Autre initiative saluer dans ce contexte, et loccasion dune naissance, la remise aux intresss du livret de famille et des extraits de naissance dans un dlai de 48 heures contre 30 jours avant linstauration de ces nouvelles mesures parmi lesquelles figure galement lobligation faite aux agents communaux affects aux guichets des structures communales de proximit de rpondre favorablement toute demande visant la dlivrance ou la lgalisation de documents administratifs. Auparavant, faut-il le rappeler, toute demande de ce type tait rejete si le demandeur nhabitait pas dans les limites territoriales du secteur urbain sollicit, et ce dernier tait orient vers son lieu de rsidence. Selon le premier responsable du service dtat civil et de la rglementation, un effort particulier est fait aussi pour assainir les listes lectorales et mette un terme aux pratiques frauduleuses consistant faire voter des personnes dcdes mais y figurant toujours. Pour ce faire, le service lectoral et celui de ltat civil sattellent rgler ce dysfonctionnement en sefforant de mettre quotidiennement jour les listes lectorales


EL WATAN 05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-05-2009, 03:22 PM
108 infractions relatives des constructions sans permis de construire ont t enregistres dans la ville de Msila au cours des cinq derniers mois de lanne 2008, notamment dans les quartiers priphriques ceinturant la ville, a-t-on appris auprs des services de la sret de wilaya.
Selon ces services, chaque infraction a fait lobjet conformment la nouvelle rglementation dun procs-verbal remis au prsident de lAssemble populaire communal qui dlivre ensuite les arrts de dmolition

HORIZONS 05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-05-2009, 03:23 PM
Une enveloppe financire de 470 millions de dinars est consacre une opration d'envergure portant sur des travaux damnagement urbain au chef-lieu de dara de Tabelbala, situe 450 kilomtres lextrme-sud de la wilaya de Bchar, apprend-on auprs du wali. Cette opration, qui sinscrit dans le cadre des efforts des pouvoirs publics nationaux et locaux pour lamlioration du cadre de vie des citoyens et des quipements urbains, contribuera donner un nouvel clat cette ville et la cration de nouveaux postes demploi induits par louverture de chantiers, souligne le mme responsable

HORIZONS 05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:23 AM
.
.
ɡ .
ϡ '''' ߡ .
ɡ ߡ .
'' ''. .


2009-01-06

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:24 AM
ɡ ӡ (.) ɡ .
15 2008 ɡ 11 ɡ .
. (.) 200 ѡ ɡ .
ɡ ѡ ɡ .
ɡ ѡ .


2009-01-06

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:28 AM
ʡ ɡ ޡ : 763 : 1270 . ɡ : 13 9 6 12 ǡ 6 10 .


ɡ 57144 73882 С ɡ : 11763 1170 2751 ѡ . 399 . . ɡ 362 ɡ 3577 1020 .

ʡ ѡ ɡ ʡ ɡ .


05/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:30 AM
ɡ 9 ɡ ѡ .

..


04/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:33 AM
En un mot tout le monde est gagnant

L'anne 2009 s'annonce bien pour le secteur du transport dans la wilaya de Tipasa, plus particulirement en son chef-lieu o une nouvelle gare routire vient d'tre oprationnelle.

Ainsi, privs, des annes durant, d'une infrastructure pareille, les voyageurs et les transporteurs desservant notamment les villes de la wilaya se contentaient auparavant d'un espace, o plutt un bout de trottoir de la grande artre dbouchant au stade communal.
Cela dit, l'implantation de la station nouvelle, de par son loignement du centre-ville, plus exactement dans le nouveau POS de l'extension ouest, a suscit des commentaires et n'a pas par voie de consquence laiss les usagers des transports indiffrents.
Certes, mme si dans l'ancienne station une certaine anarchie rgnait, mais quand mme elle tait toute proche du lieu o je travaille. Et c'tait pratiquement la mme chose pour tout le monde, puisque situe proximit du centre-ville. Ce qui n'est pas le cas maintenant , regrette un habitant de Hadjout qui travaille Tipasa. Comme lui, d'autres personnes ont la mme remarque. Au demeurant, c'est une question de temps.
On va s'habituer. Il faut voir les choses positivement. Au moins ici (la nouvelle gare), l'ordre et la propret rgnent.
C'est dire le changement , tient intervenir un autre interlocuteur. Il faut dire aussi que l'un des autres dsagrments que provoquait l'emplacement de l'ancien arrt, notamment durant les heures de pointe, est justement les encombrements rcurrents au niveau de la route le jouxtant.
Il est 16h30 et aucun embouteillage. Et dire qu'avant je n'empruntait pas cette voie de peur d'tre coinc ici , confie ce propos un automobiliste. Et de poursuivre : Toujours est-il, la gare actuelle, quant elle, occupe un vaste espace bitum, moins d'une encablure du stade communal, o plusieurs quais et des abribus sont amnags. Sa position, quelque peu en retrait de la grande artre, ne perturbe en aucun cas la circulation. Ainsi, mme les voyageurs ne risquent pas d'tre percuts par les vhicules.
En un mot tout le monde est gagnant . Par ailleurs, dans le cadre de l'extension urbanistique du chef-lieu de wilaya, un autre projet de ralisation d'une grande gare est y prvu. Celui-ci vient en appui aux structures dj existantes


HORIZONS 06/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:35 AM
Une enveloppe financire de 50 millions dinars a t consacre, au titre du programme de soutien la relance conomique, pour la protection des sites archologiques dissmins travers le territoire de la wilaya de Laghouat, indique-t-on la Direction de la culture de la wilaya. Prvue au dbut de lanne prochaine, cette opration consiste en louverture de pistes, accs aux sites et vestiges, mise en place de panneaux dorientation, et la ralisation des enceintes devant prmunir ces sites des formes de dgradation et sabotage, selon le chef de service du patrimoine. Cette opration devrait toucher en premier lieu les sites de Hasbaya et Sfisifa retenus au niveau des deux communes de Sidi Mekhlouf et El Ghicha, a-t-il prcis. Pour renforcer les structures culturelles au niveau de la rgion, la Direction de la culture vient de proposer au ministre de tutelle la cration de deux muses au niveau des deux villes dAflou et du chef-lieu de la wilaya, en plus dune annexe de lcole des Beaux- Arts et dun thtre dans la ville de Laghouat. Laction culturelle dans la rgion a enregistr ces dernires annes une relance sensible la faveur des projets retenus pour la wilaya, portant notamment ralisation de 19 bibliothques et un montant dquipement de 80 millions dinars.

HORIZONS 06/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:36 AM
Au moment o la Direction et la Chambre de lagriculture de la wilaya de Bjaa revoient la hausse la production olicole qui dpassera de loin les 21 millions de litres dhuile dolive au lieu des 15 millions prvus pour lanne en cours, les prix ont augment par rapport lanne prcdente avec, cette fois-ci encore, des prix variant entre 400 DA et 450 DA. Cette augmentation qui, et selon les responsables du secteur de lagriculture, est appele connatre une courbe descendante sur la base bien sr des nouvelles prvisions a t, rappelle-t-on, dcide par un ensemble de producteurs et patrons dhuileries de la valle de la Soummam au tout dbut de la campagne des cueillettes. Les raisons avances sont lies, entre autres, au surcot de la maintenance des huileries mais aussi lagriculture olicole dans les diffrentes rgions de la wilaya qui devient de plus en plus dure pour les paysans. A signaler que la wilaya de Bjaa alimente le tiers du march national en huile dolive de par sa superficie en oliviers qui est de 50 540 hectares concentrs en majorit dans la valle de la Soummam. Par ailleurs, il est bon de souligner quactuellement, la campagne de la cueillette tourne autour des 31% avec 25 000 quintaux et de premires prvisions de 17 litres par quintal. Ce qui entretient au demeurant lespoir de voir les prix baisser prochainement, sachant que la population locale utilise cet lment essentiel dans la cuisson des plats.
N. El Houda.


HORIZONS 06/01/2009


http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:38 AM
Le paisible village de Tilioucadi dans la commune de Souk-Oufella est branl, hier, par la mort dune jeune fille H. L., 27 ans, tudiante, morte asphyxie dans la salle de bain en utilisant, avec ce temps glacial, de la braise pour chauffer lendroit dans cette rgion montagneuse o les moyens de chauffage sont rudimentaires, voire inexistants.
Le drame a affect toute la population des communes de Souk-Oufella, Chemini et Tibane, o le lien social est encore solide ainsi que la communaut estudiantine du dpartement danglais (Bjaa) o H. L. prparait sa dernire anne de magister. La nouvelle de sa disparition sest rpandue comme une trane de poudre, dans la douleur, par le fait de son jeune ge

HORIZONS 06/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:39 AM
Deux personnes ont trouv la mort et une autre a t blesse dans un accident de la route survenu samedi prs de la localit de "Oued Djemaa" (Relizane), apprend-on de la protection civile. Le sinistre, qui a eu pour thtre la RN 90, proximit du douar "El Homr", s'est produit la suite d'une collision entre un vhicule lger dont les deux occupants, le conducteur et une femme sont morts sur le coup, et un camion de moyen tonnage dont le chauffeur souffre de blessures sur diverses parties de son corps, indique la mme source

HORIZONS 06/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:41 AM
Tel un couperet, les rsultats tombent. Si les prtendants retenus jubilent, ceux qui ont vainement parcouru les listes, car essuyant une dception, manifestent leur colre, se sentant frustrs.

Telle une trane de poudre, la nouvelle relative laffichage de la liste des bnficiaires de logements sociaux sest rpandue travers toute la ville pour parvenir jusquaux coins les plus reculs, notamment la priphrie le long de laquelle ont t construites certaines habitations prcaires qui abritent des familles concernes par cette opration. Et comme toujours en pareilles circonstances, cest la rue des postulants vers les lieux dsigns afin de prendre connaissance si la chance leur a souri et que leurs noms figurent sur ces listes. Tel un couperet, les rsultats tombent, et si les prtendants retenus jubilent, ceux qui ont vainement parcouru les listes, car essuyant une dception, manifestent leur colre, se sentant frustrs. Des petits groupes se forment avec, dun ct, les heureux bnficiaires qui se congratulent et se flicitent et, de lautre, ceux dont les noms nont pas t retenus, qui pleurent, se consolent et se consultent pour la marche suivre afin de revendiquer leur droit. Pour ces derniers, la Maison de la presse et la radio locale situes Mascara sont lunique destination pour dnoncer ce quils qualifient dinjustice À cet effet, ils nont pas hsit effectuer le dplacement pour exprimer leur colre, exhibant documents, photos et autres pices justificatives pour plaider leur cause. Dans ce contexte, force est de reconnatre que la wilaya de Mascara, en gnral, et les chefs-lieux de dara, en particulier, accusent un dficit en matire de logements, une situation que reflte le nombre sans cesse croissant de demandes dattribution formules par les ventuels postulants. Dans ce contexte, lcart entre loffre et la demande est rvlateur, mme si des efforts ont t consentis par ladministration pour la ralisation de plus de 1 000 logements, tous programmes confondus, mais rservs exclusivement aux sinistrs, aux mal logs et ceux occupant des habitations dans des immeubles menaant ruine et ce, dans le but vident dradiquer lhabitat prcaire. Eu gard au nombre limit de logements disponibles qui slve 277 units, le choix sest avr trs difficile pour les membres de la commission dsigns cet effet par le wali pour dgager la liste des bnficiaires ncessiteux et ce, en dpit du travail prparatoire qui a consist effectuer des sorties sur le terrain afin denquter sur la situation socioprofessionnelle de chacun des demandeurs. À cet effet, la dernire opration relative lattribution de logements sociaux dans cette ville remonte plus dune anne et a concern galement les sinistrs


LIBERTE 06/01/2009

http://www.algerieinfo.com

m10
01-06-2009, 09:43 AM
Les statistiques lies au volume du trafic maritime et arien enregistres par le service rgional de la Police de lair et des frontires (PAF) de la wilaya de Tlemcen durant les 11 premiers mois de lanne en cours ont laiss transparatre une sensible progression de ces trafics au niveau des infrastructures portuaire et aroportuaire de la wilaya comparativement lanne 2004 o il a t enregistr au niveau du port 30 952 entres et 28 815 sorties de nationaux additionnes dun nombre de 2 959 entres et 2 594 sorties dtrangers ainsi que 8 790 entres et 6 696 sorties de vhicules (nationaux) additionnes d'un nombre de 1 449 entres et 1 417 sorties de vhicules (trangers). Le trafic arien et maritime de ces deux infrastructures a affich durant lanne 2008 une hausse de plus de 7% dans le taux daffluence, nous fait-on savoir.Concernant la gare maritime de Ghazaouet, celle-ci a enregistr durant la priode stalant du 01.01.2008 au 30.11.2008 un nombre de 24 065 entres et 37 745 sorties de nationaux, ainsi que 1 849 entres et 2 399 sorties dtrangers. Concernant le trafic de vhicules, il a t relev un nombre de 1 376 entres et 1 319 sorties de voitures (nationaux) et 5 428 entres, dont 16 motocyclettes et 5 857 sorties de vhicules (trangers).Linfrastructure aroportuaire de Messali-Hadj (Tlemcen), de son ct, a affich durant cette mme priode 39 089 entres et 27 132 sorties (nationaux) ainsi que 2 410 entres et 1 973 sorties (trangers). Il faut notamment souligner que durant la seule priode estivale allant du 01.06.2008 au 30.09.2008, il a t relev au niveau du port de Ghazaouet un nombre de plus de 19 000 entres et sorties de nationaux et de pas moins dun millier dentres et sorties dtrangers. Paralllement, la gare aroportuaire a enregistr 19 222 entres et 18 336 sorties de nationaux, ainsi que 1 122 entres et 1 288 sorties dtrangers.Concernant les activits du port de Ghazaouet, le bilan du premier trimestre 2008 fait tat dun volume de trafic de lordre de 225 743 tonnes contre 191 494 tonnes pour la mme priode de lanne passe, soit une progression de 17,89% due essentiellement au dbarquement dune importante quantit de crales qui reprsentent 72,08% du trafic total.123 navires ont t traits contre 130 le premier trimestre 2007, soit 5,38%. Le trafic passager a affich une hausse de 4,03% par rapport la priode 2007, soit 4 464 en 2008 et 4 291 en 2007, celui des vhicules a baiss de 23,74 %. Le mouvement des containers a ralis une diminution de 5,91% par rapport lanne 2007.Durant le second trimestre de lanne en cours, un volume de trafic de marchandises de lordre de 270 482 tonnes a t enregistr, soit une hausse de plus de 25,66% par rapport la mme priode de lanne passe. Cette progression est induite par limportation massive de crales reprsentant ainsi 64,18% du trafic total.Le mouvement de la navigation a augment de 7,38%, le trafic passagers a volu avec plus de 16,78% par rapport au second trimestre 2007, alors que lon remarque une baisse de 15,68% du trafic de vhicules touristiques. Le choix du port de Ghazaouet pour la mise en place de plate-formes logistiques a t dict par la position gostratgique de celui-ci puisque plac lembouchure des flux maritimes qui se dveloppent dans le cadre du projet logistique en construction en Europe

LIBERTE 06/01/2009

http://www.algerieinfo.com